ToussaintFÊTE DE TOUS LES SAINTS

La prière eucharistique la plus utilisée dans la liturgie eucharistique de l’Église (n°2) commence par « Toi qui es vraiment saint, toi qui est la Source de toute sainteté, Seigneur, nous te prions » et elle se termine avec cette proclamation : « Par lui, avec lui et en lui, tout honneur et toute gloire ».
C’est donc en Dieu seul qu’est réalisé la plénitude de la sanctification de l’homme et ceux que nous appelons saints et saintes c’est en Dieu qu’ils ont trouvé l’origine de leur propre sainteté.

Certes il y a tous ces noms que nous connaissons par le calendrier des saints et leur fêtes individuelles tout au long de l’année mais il y a surtout cette multitude des baptisés de toutes races, de toutes langues, de toutes nations, qui sont tout entiers dans la grâce divine et qui participent de la vie trinitaire. Cette foule innombrable est anonyme aux yeux des hommes. Dieu seul la connaît parfaitement car c’est lui qui les a appelés, chacun par son nom. Cette multitude déborde largement les calendriers de toutes les Églises.

Dès le 4ème siècle, L’Église syrienne consacrait un jour à fêter tous les martyrs dont le nombre était devenu si grand qu’il rendait impossible toute commémoration individuelle. Trois siècles plus tard, dans son effort pour christianiser les traditions païennes, le pape Boniface IV transformait un temple romain dédié à tous les dieux, le Panthéon, en une église consacrée à tous les saints. Cette coutume se répandit en Occident, mais chaque Église locale les fêtait à des dates différentes jusqu’en 835, où elle fut fixée au 1er novembre.

Dans le Credo que nous disons chaque dimanche à la messe nous évoquons cette « communion des saints » à laquelle nous croyons. La communion des saints, c’est la communion spirituelle qui existe entre nous et ceux qui nous ont précédés. Il y a, dans le Christ, un lien mutuel et une solidarité entre les vivants et les morts. C’est cela que nous exprimons le jour de la Toussaint. La sainteté des saints, connus et inconnus, profite à tous. Tout le bien qu’ils ont fait et qu’ils continuent de faire rejaillit jusqu’à nous et nous ramènent à la source, Dieu lui-même.

Mgr Robert POINARD
Aumônier Général

Pour aller plus loin :
Dossier Toussaint de la CEF
« Pistes d’homélie » du père Fournier pour le 1er novembre, fête de tous les saints.