Mgr Robert Poinard

Nous vous avons mobilisés pour la campagne de Carême des CCFM au soutien de la construction d’un centre d’accueil pour les jeunes de la CCF d’Addis-Abeba. Les travaux ont commencé et sommes heureux de vous partager les photos reçues.

UN GRAND MERCI aux 13 Communautés Catholiques Francophones qui, après avoir fait une quête de carême, nous ont envoyé leur don au profit de ce projet.
Ils manifestent ainsi que nous sommes un grand réseau catholique c’est-à-dire dont la solidarité est vraiment universelle.

MERCI également aux 2 familles qui ont répondu à notre appel à titre individuel.

La collecte totale, avec le soutien également des ACFM, nous a permis de contribuer à hauteur de 12 414 € au projet de construction de la CCF d’Addis-Abeba… nous nous en réjouissons, merci encore de votre participation, dont l’une d’elles a été particulièrement généreuse !

Chers amis, chère famille, chers frères et sœurs dans le Christ,
En cette fête de St Joseph travailleur, je me joins à tous les frères d’Addis Abeba pour vous remercier pour votre soutien spirituel et matériel pour notre prieuré et notre projet et vous donner des nouvelles à travers notre dernière lettre aux amis d’Ethiopie.
Frère Philippe François

Mai 2018 : Lire la Newsletter N°6 : Nouvelles de la construction  : Le prieuré vient d’être achevé et est inauguré le samedi 28 avril 2018 en présence de Mgr Berahneyesus, archevêque d’Addis Abeba,  qui a célébré la messe et béni le bâtiment.
Voir aussi  la vidéo de l’événement

Avril 2018 : Litre la Newsletter N°5 : Nouvelles de la construction, les travaux touchent à leur fin : Messe d’inauguration du nouveau prieuré à Entoto le samedi 28 avril 2018 à 10h00 am présidée par le Cardinal Berhaneyesus
Février 2018 : Lire la Newsletter N° 3 : Nouvelles de la construction
Octobre 2017 : Lire la Newsletter N°2 : Nouvelles de la construction
Juin 2017 : Lire La Newsletter N° 1 : Nouvelles de la construction
Mars 2017 : Lire aussi les dernières  Nouvelles de la CCF Addis-Abeba ainsi que l’avancée du projet de construction les mois suivants.

 

Vidéo du projet Epifania

Vidéo de lancement de la campagne de Carême : Visualiser

LANCEMENT DE LA CAMPAGNE DE CARÊME 2017

Pourquoi la direction  des CCFM souhaite-t-elle sensibiliser les différentes communautés catholiques francophones à promouvoir une campagne de Carême alors que ces communautés soutiennent déjà des projets caritatifs ?
Tout d’abord parce que la Lettre de Mission des Evêques de France pour notre service nous rappelle que notre rôle premier est de concourir à une meilleure solidarité et à une plus grande communion entre les communautés chrétiennes. Quel meilleur signe concret de solidarité qu’une œuvre commune à toutes les CCFM qui rende effectif un vrai partage ?

Mais pourquoi avoir choisi la CCF d’Ethiopie ?
Il fallait commencer par ce qui nous semblait le plus urgent. Quand j’ai pris mes fonctions l’été dernier, l’équipe de direction des CCFM était en relation avec le Frère Philippe-François qui avait éveillé  notre intérêt en nous exposant la situation d’Addis Abeba. Leur communauté religieuse, qui, parmi ses multiples apostolats, a en charge la communauté catholique francophone locale, se trouvait dans une situation financière délicate : ils louaient des locaux à un prix élevé et cette solution ne pouvait perdurer. Ils envisageaient donc la construction d’un prieuré au sein duquel une partie des bâtiments serait consacrée à un centre d’accueil pour les jeunes. J’ai rencontré le Frère Philippe-François à l’automne dernier et j’ai estimé qu’un soutien solidaire de l’ensemble de nos communautés s’imposait dans la perspective d’une catholicité vraiment effective qui est d’abord un partage entre croyants.

Mais quand des communautés soutiennent déjà des projets caritatifs, n’est-ce pas trop leur demander ?
Ce n’est pas tant l’importance de la somme qui sera versée que le fait de se sentir partie prenante d’un projet communautaire qui intéresse tout notre réseau de CCF ; notamment dans la mesure où ce projet répond bien à la nécessité d’accueillir des jeunes catholiques dans un pays où l’Eglise a peu de moyens. D’autre part il nous semble possible, dans cet esprit de partage, de ventiler une partie des dons d’un projet caritatif premier vers un projet caritatif second.

Avez-vous l’intention de renouveler cette opération chaque année ?
Il me semble qu’une action de carême collective est le meilleur moyen d’agir fraternellement, de se percevoir comme un ensemble unifié de communautés catholiques attentives les unes envers les autres. Quand on est loin de son pays natal comme le sont tous nos « paroissiens », je crois qu’il est vraiment utile de faire davantage corps autour de projets fédérateurs qui lient les catholiques francophones malgré les distances… Les projets seront sans doute très différents d’une année sur l’autre. Notre équipe compte bien, d’ailleurs, sur les propositions qui sembleraient utiles à l’une ou l’autre de vos communautés, notamment les moins avantagées. De la même manière que les CCFM avaient eu l’occasion par le passé de soutenir la CCF de Johannesburg. N’oublions pas non plus que notre association-mère (les « Amitiés Catholiques Françaises dans le Monde ») a pour vocation de soutenir financièrement les CCFM et qu’elle s’y emploie activement.

Justement… comment participer à cette campagne de Carême ?
Le service des CCFM s’appuie juridiquement au regard du droit français sur les ACFM qui, au long de l’année, œuvrent en notre faveur : bourses à des ecclésiastiques pour des cours de français, soutien aux études de théologie d’un prêtre Indien (futur aumônier de la paroisse francophone de Dehli), envoi de livres, participation à la prise en charge des visites pastorales et des Journées Pastorales, etc.

Concrètement pour participer à cette campagne de Carême il suffit d’envoyer ses dons aux ACFM par chèque français ou virement bancaire en mentionnant dans le libellé « Campagne de Carême 2017″. Coordonnées du compte des ACFM : IBAN : FR76 3000 3033 5100 0372 6246 297 BIC : SOGEFRPP

Propos de Mgr Robert Poinard recueillis par Patricia Roger

Toute l’équipe des CCFM/ACFM vous remercie par avance de votre générosité : elle espère que vous serez vraiment très nombreux à participer à cette campagne 2017 !

« Le Seigneur aime celui qui donne avec joie ! » (Saint Paul, 2 Cor 9,7)

 PROJET GLOBAL ADDIS ABEBAAux Journées Pastorales de Barcelone j’avais évoqué la nécessaire solidarité entre communautés francophones de nos divers pays : la lettre de mission qui définit notre rôle nous rappelle en tout premier lieu l’importance de la « communion et de la coopération » entre églises de nos divers continents. Or justement nos communautés francophones, présentes partout dans le monde, peuvent, voire doivent, donner un témoignage chrétien de solidarité entre leurs membres. Il me semble vraiment évangélique que des communautés financièrement plus à l’aise puissent faire oeuvre de soutien aux communautés moins généreusement dotées au plan matériel.
L’occasion se présente d’affirmer ensemble concrètement  cette solidarité avec la CCF d’Addis-Abeba fondée en 1972 par les frères capucins et, depuis 2009, gérée également par les frères de Saint-Jean. En effet cette communauté est pour l’instant logée très modestement dans des locaux loués.
Un projet en cours de montage permettrait notamment de construire une chapelle et un centre d’accueil pour les rassemblements de la communauté francophone. Les jeunes pourraient y trouver des salles pour la catéchèse et l’aumônerie et les adultes des salles de réunion au profit de la CCF.
En savoir plus sur ce projet 

Les dons seront reçus par notre association AMITIÉS CATHOLIQUES FRANÇAISES DANS LE MONDE (reconnue d’utilité publique) qui délivrera, à ceux qui en auraient besoin, un reçu fiscal.
Il sera possible de payer par chèque, par virement bancaire .

A la fin du Carême (fin de la campagne le 23 avril 2017), nous vous rendrons compte de la somme récoltée et nous nous engageons à la reverser intégralement dans les semaines qui suivront à la CCF d’Addis-Abeba.

Mgr Robert Poinard, aumônier général des CCFM

Lire aussi la présentation de la CCFAA (Communauté catholique francophone d’Addis-Abeba)