Jubilé de la Miséricorde

 
 

Logo année de la miséricordeLe Jubilé de la Miséricorde a débuté le 8 décembre 2015, jour de la fête de l’Immaculée Conception avec l’ouverture des portes de la Miséricorde à Rome, puis dans les diocèses le 13 décembre.
Il s’est terminé le dimanche 20 novembre 2016.

« Ressentir de la miséricorde, ce mot change tout. C’est le mieux que nous pouvons ressentir : cela change le monde. Un peu de miséricorde fait en sorte que le monde soit moins froid et plus juste. Nous avons besoin de comprendre bien cette miséricorde de Dieu, ce Père miséricordieux qui est tellement patient ». Pape François, Angélus du 17 mars 2013

 

Logo Conférence des Evêques de Francela Conférence des évêques de France propose une plate-forme misericorde.catholique.fr.
Cet espace se veut une invitation à comprendre le sens du Jubilé et à entrer dans une démarche de miséricorde. Il donne accès aux multiples propositions portées par les services de la CEF, diocèses, congrégations…
– des questions réponses pour comprendre le sens du Jubilé et de la Miséricorde,
– des éclairages d’évêques pour partager leur invitation à vivre le Jubilé,
– une carte interactive recensant les portes saintes dans tous les diocèses de France,
– un agenda recensant les temps  forts de l’année jubilaire,
– des reportages sur les temps forts du Jubilé,
– des portraits de figures de miséricorde,
– une sélection de ressources et de vidéos proposés par les services de la Conférence des évêques et par les diocèses.

Miséricorde et communication

La 50ème Journée mondiale de la communication aura lieu ce dimanche 8 mai sur le thème « Communication et miséricorde : une rencontre féconde » choisi par le Pape François .
La direction de la communication de la CEF a lancé le lundi 2 mai l’opération « Toile de miséricorde » présentée par un Communiqué avec les liens vers l’éditorial de Mgr Turini, Pdt du Conseil de la communication Conseil, les dix commandements du chrétien sur les réseaux sociaux écrits pas des jeunes du MEJ de Rennes, les premiers billets de blogueurs diffusés jour après jour sur eglise.catholique.fr et un film « Communication et Miséricorde »réalisé à  cette occasion.
Elle est heureuse de vous partager ce projet et cet appel à communiquer avec Miséricorde, particulièrement sur les réseaux sociaux.

Pour aller plus loin : 

1/ Visitez différents sites de la CEF :
Le blog Jeunes Cathos :
Le pape François a invité les jeunes à choisir des œuvres de miséricorde à mettre en pratique chaque mois jusqu’aux JMJ. Ce blog relaye tout au long de l’année jubilaire ces initiatives de jeunes et différents billets ou témoignages sur le thème de la miséricorde.
Le site des Acteurs en pastorale des jeunes et des vocations :
Recension de ressources pédagogiques autour du thème de la miséricorde pour se former et animer des réunions avec les jeunes.
Le Portail de la Liturgie Catholique :
Offre un ensemble de ressources pour redécouvrir, approfondir la notion de miséricorde capitale pour notre foi, pour expérimenter que la miséricorde est appelée à habiter toute notre vie, pour laisser Dieu ouvrir notre cœur à sa miséricorde.
Le site Narthex (Art sacré, patrimoine, création) : A l’occasion de cette Année Sainte extraordinaire, Narthex a souhaité, à sa manière, célébrer l’ouverture du Jubilé en vous présentant une oeuvre de Brueghel Le Jeune illustrant les 7 œuvres de Miséricorde.

2/ Avec Taizé, Le courage de la Miséricorde 
Quand la tempête se déchaîne, une maison fondée sur le roc tient bon (Matthieu 7, 24-25). Nous voudrions construire nos vies sur les paroles du Christ – alors notre roc sera fait de quelques réalités d’Évangile fondamentales, accessibles à tous : joie – simplicité – miséricorde… Au cours des trois années qui viennent, ces trois mots accompagneront notre marche. En 2016, nous commençons par la miséricorde, dans le même esprit que l’année de la miséricorde lancée par le pape François.
L’Évangile nous appelle à témoigner de la compassion de Dieu. Voici cinq propositions pour éveiller en nous le courage de la miséricorde.
fr. Alois

3/ Vidéos Le Jour du Seigneur
Le Jour du Seigneur vit avec vous cette année de la Miséricorde sur le web et à l’antenne.

Découvrez les videos

Chers amis des Communautés catholiques francophones dans le monde (CCFM),
toutes les initiatives proposées dans vos paroisses pour vivre pleinement ce jubilé sont bienvenues pour les partager sur notre site… bon chemin de Miséricorde !

Comment vivre l’année du Jubilé de la Miséricorde à …

_CH11181Oran, cathédrale Sainte-Marie.

Dans le bulletin diocésain d’Oran, « LE LIEN » n°398 de novembre-décembre 2015, Monseigneur Jean-Paul Vesco propose trois axes pour vivre cette année jubilaire : célébrer, méditer (ou approfondir) et témoigner.

Célébrer la miséricorde de Dieu
L’ouverture de la Porte jubilaire : Vue la taille géographique du Diocèse, il n’est pas facile d’associer plusieurs paroisses à la même célébration de l’ouverture et du franchissement de la Porte Jubilaire. Mais en même temps la cathédrale est le signe de l’unité dans un diocèse. Pour signifier cela, une Porte Sainte a été ouverte dans l’église cathédrale d’Oran le vendredi 11 novembre 2015 (la porte qui donne sur la tombe de Pierre Claverie)…
Méditer sur la miséricorde de Dieu
Lors des temps ordinaires de cette année jubilaire, nous méditerons davantage l’Évangile selon St Luc. Cet Évangile nous propose plusieurs textes qui nous parlent de l’attitude de notre Dieu qui pardonne sans compter : la parabole de la brebis perdue, la parabole de la drachme perdue, la parabole de l’enfant prodigue, la rencontre entre Jésus et Zachée…
Témoigner de la miséricorde de Dieu
« La miséricorde, c’est la loi fondamentale qui habite le cœur de chacun lorsqu’il jette un regard sincère sur le frère qu’il rencontre sur le chemin de la vie » nous dit le Pape François dans sa Bulle. On le voit bien. La fécondité de cette année jubilaire se situe dans notre conversion profonde à l’amour miséricordieux de Dieu. Alors comment nos vies, nos communautés, notre Diocèse sont des instances qui révèlent au monde que la miséricorde de Dieu n’est pas un vain mot ? Croyons-nous que l’Amour de Jésus Christ est vainqueur de « toutes les ombres de la mort » ? Comment, nous acceptons de vivre en conséquence ? Comment, nous les baptisés, nous assumons en Algérie notre titre de « missionnaires de la Miséricorde » que nous confère le Pape François ?
Une porte de la miséricorde en prison
Le Père Thierry Becker explique également une initiative pleine de miséricorde et d’espérance : « J’avais raconté aux prisonniers- ils sont entre 25 et 30 – la célébration d’ouverture de la Porte de la miséricorde à la cathédrale (nous commençons toujours notre rencontre par un échange de nouvelles) et je leur avais dit leur place dans la lettre du Pape »…

En savoir plus en cliquant le document suivant

Rome, Saint-Louis des Français,
Les jeudis de la Miséricorde :

Chaque jeudi soir, à partir de l’ouverture de l’Année jubilaire par le Pape François, une veillée de prière et de réconciliation a été proposée aux pèlerins français et francophones à Rome. Elle comportait trois éléments :
–  Une contemplation des tableaux du Caravage (en particulier la Vocation de saint Matthieu), dont on sait l’importance pour la vocation du Pape François, et comment, jusqu’en la devise, du pape cela renvoie à la miséricorde de Dieu : « choisissant et faisant miséricorde »).
–  Une alternance de chants, de textes à méditer, et de temps de prière silencieuse ou accompagnée (en particulier avec un moment d’adoration eucharistique)
–  La possibilité pour celles et ceux qui le désirent de se confesser, auprès de prêtres disponibles pendant tout le temps de la veillée, ce qui est l’un des moments constitutifs de la démarche jubilaire.
Ces veillées ont rencontré un grand succès. En particulier en avril et mai, l’église était pleine. Cela reprendra à partir du mois d’octobre, et se poursuivra au-delà de l’Année Jubilaire.
Une autre initiative a complété ces veillées : le dimanche matin, juste avant la messe, une visite spirituelle des tableaux du Caravage, présentés également avec une méditation sur la miséricorde.

Tokyo
le dimanche 12 juin 2016, la CCF de Tokyo organise une journée conviviale et fraternelle pour se retrouver et clôturer l’année.
En cette année de la Miséricorde, les paroissiens se retrouveront pour aller à la rencontre de leurs frères dans le besoin (Les sans abris chez les Frères de la Charité) et vivre une opportunité unique de passer la Porte Sainte de la Cathédrale de Tokyo.
Pour vous inscrire à cette sortie, merci d’écrire à cathostokyo@yahoo.fr.

Vienne
Le vendredi 10 juin 2016, la paroisse catholique francophone de Vienne organise une vente de vêtements d’enfant 0-16 ans.
L’argent récolté par cette vente aidera des SDF viennois à partir en pèlerinage à Rome pour aller voir le Pape François en septembre/octobre 2016 avec l’association Fratello.
Contact : secretariat@ccfv.at

Phnom Penh
La CCF propose quelques synonymes pour évoquer concrètement l’année de la Miséricorde : tendresse, bienveillance, proximité, bonté, pardon…
Au Cambodge, Monseigneur Olivier  nous invite à entrer dans cette année de la Miséricorde :
« … I will open the DOOR OF MERCY for the Extraordinary Jubilee of Mercy :
THURSDAY 10 DECEMBER 2015, 9am – Phnom Penh Thmey
Each pastoral center, diocesan office, congregation, catholic NGO, lay movements, foreigners community is invited to join this important event for the Church and the world… »

Shanghai
Voici une prière transmise par la CCF  :

La Miséricorde se manifeste à nous
Si notre plus grand besoin avait été la formation,
Dieu nous aurait envoyé un enseignant.
Si notre plus grand besoin avait été la technologie,
Dieu nous aurait envoyé un ingénieur.
Si notre plus grand besoin avait été l’argent, Dieu nous aurait envoyé un banquier.
Si notre plus grand besoin avait été le plaisir, Dieu nous aurait envoyé un comédien.
Si notre plus grand besoin avait été la santé, Dieu nous aurait envoyé un médecin.

Mais notre plus grand besoin était le pardon, Alors Dieu nous a envoyé un Sauveur.

Bilan de l’année de la Miséricorde à….

Tokyo
kamakura-voyage-paroissial-23-octobre-2016-annee-de-la-misericorde

 

 

 


La Communauté catholique francophone de Tokyo a clôturé l’Année de la Miséricorde ce dimanche 20 novembre 2016 en la Chapelle de l’Université du Sacré-Coeur (4-3-1 Hiroo, Shibuya-ku, Tokyo, Japon) au cours de la messe dominicale. Lors de cette célébration…. lire la suite.

Rome
« Le Jubilé est terminé mais la miséricorde demeure », Mgr Rino Fisichella, président du Conseil pontifical pour la nouvelle évangélisation.