À Bethléem, le mur de séparation construit par Israël passe par le jardin des Sœurs de l’Emmanuel qui se trouvent ainsi illégalement dépossédées de ce qui appartenaient à leur congrégation. Elles ont fait écrire l’icône « Notre-Dame qui fait tomber les murs » à même le béton, et nous offrent cette prière :

Très sainte Mère de Dieu,
Nous t’invoquons comme Mère de l’Église,
Mère de tous les chrétiens souffrants.

Nous te supplions, par ton ardente intercession,
de faire tomber ce mur, les murs de nos cœurs,
et tous les murs qui génèrent haine, violence, peur et indifférence,
entre les hommes et entre les peuples.

Toi qui par ton Fiat as écrasé l’antique serpent,
rassemble nous et unis-nous sous ton manteau virginal,
protège-nous de tout mal, et ouvre à jamais dans nos vies
la porte de l’Espérance.

Fais naître en nous et en ce monde, la civilisation de l’Amour
jaillie de la Croix et de la Résurrection de ton divin Fils,
Jésus-Christ, notre Sauveur, qui vit et règne dans les siècles des siècles.

ND-qui-fait-tomber-les-murs

Notre Dame qui fait tomber les murs, prie pour nous,  Amen.