Jérusalem

Suite à différentes rencontres faites dans le cadre d’un voyage en Terre Sainte mi octobre 2018, nous avons découvert l’existence de précieuses initiatives pastorales à Jérusalem et à Bethléem.
Pouvant trouver différents lieux de célébrations en Français, il n’y a pas à proprement parlé de communauté catholique francophone ni à Jérusalem ni à Bethléem.
Il nous parait donc utile de vous partager le fruit de ces rencontres.


L’aventure d’un jeune groupe « Scouts et Guides de France » francophone à Jérusalem !

Photo SGDF de C. Roy

 

Le groupe Scouts et Guides de France de Jérusalem a vu le jour en septembre 2016.
Aujourd’hui, 50 enfants et adolescents se retrouvent régulièrement dans le parc de la Maison d’Abraham, lieu d’accueil, de rencontres et d’engagement bénévole, du Secours catholique – Caritas France.

L’idée d’ouvrir ce groupe a été lancée par des parents français : « Un groupe scout rassemblait quelques enfants anglophones et francophones depuis quelques années et devait se fermer suite au départ des responsables. Il fallait donc assurer la relève. De nombreux groupes scouts existent déjà localement mais la barrière de la langue était une réelle contrainte pour ces jeunes désireux de devenir scouts. La demande était importante chez les enfants comme chez les parents francophones et les adultes prêts à s’engager étaient français. »

En effet, très vite, d’autres familles ont accepté de participer à ce projet. Partant de leur propre expérience scoute et de leur désir de faire vivre aux enfants une activité hors du commun, une équipe de groupe s’est rapidement mise en place pour lancer deux unités : les louveteaux-jeannettes qui accueillent les enfants de 8 à 11 ans et les scouts et guides pour les 11-14 ans. Depuis, un groupe de pionniers s’est formé pour les 14-17 ans.

Pour les encadrer, l’équipe est composée de 12 adultes et grands jeunes dont un aumônier de l’Ecole biblique de Jérusalem, Le Fr Olivier Catel, op, également aumônier territorial du Territoire Monde des SGDF. Les jeunes chefs sont souvent des volontaires venus à Jérusalem pour une mission de 6 mois ou encore des étudiants en échange universitaire.

Scout Jérusalem lumière de BethléemLes jeunes accueillis sont de nationalités différentes : Français, Belges, Suisses, Espagnols, Italiens, Allemands, Brésiliens, Danois… mais tous trouvent leur place dans le projet éducatif des Scouts et Guides de France, lequel leur propose de « devenir des hommes et des femmes heureux, utiles, artisans de justice et de paix. Ce projet vise l’accueil de tous les jeunes et leur permet de vivre ensemble une fraternité au-delà des frontières ». Tous partagent les valeurs de paix et de service chères au scoutisme, dans le respect du contexte local.

Les Scouts et Guides de France sont un mouvement catholique de scoutisme : le groupe de Jérusalem émane en partie d’un groupe d’enfants qui se retrouvent une fois par mois pour le catéchisme en français proposé par les Sœurs de l’Emmanuel à Bethléem, mais reste ouvert à tous. Il accueille également des juifs, des musulmans, des jeunes d’autres confessions ou athées.
Il a pris le nom du Groupe Saint-François Sainte-Claire et propose de découvrir et vivre l’évangile dans le respect du cheminement spirituel de chacun.

Ce groupe se réunit une fois par mois à la maison Abraham.
Une fois par trimestre, un we a lieu dans une communauté religieuse ce qui permet l’expérience de rencontres dans un contexte différent.
Le camp d’été a lieu en région parisienne chaque été dans le cadre d’un jumelage avec d’autres groupes établis hors de France.

Ce groupe scout francophone rencontre des groupes scouts locaux. Ces jeunes vivent alors un temps de partage riche et fraternel autour de discussions, jeux et musique.
Sources :
– Interview de C. Roy, fondatrice et responsable du groupe SGDF de Jérusalem par Patricia Roger, CCFM Paris.
– Article  de Cécile Klos, Le Petit Journal.

Pour plus de renseignements sur le groupe SGDF de Jérusalem ou pour savoir comment monter un groupe scout à l’étranger, contacter :
– Cécile Roy  : sgdf.jerusalem@gmail.com
– Territoire Monde SGDF :
Responsable : sebetsophiedufour.sgdf@gmail.com 
Aumônier National : aumonier.sgdf.monde@gmail.com

Pour aller plus loin :
– Dossier Scoutisme francophone des CCFM,


Catéchisme en français de Sœur Bénédicte You, avec l’aide du Frère Olivier Catel, op.

Témoignage de Sr Bénédicte You :

Catéchisme en français à BethléemDéjà notre particularité vient du fait que nous sommes un monastère grec melchite catholique (Un des rites orientaux de l’Église catholique, ne faisant pas partie de l’église latine tout en étant dans l’église romaine) et que les enfants qui viennent au catéchisme sont pour la plupart de rite latin…

Nous avons monté ces séances de catéchismes au monastère suite à la demande répétée de plusieurs mamans françaises, catholiques latines pour la plupart, qui avaient épousé des hommes du pays ( juif, musulman, Orthodoxe, syriaque, ou protestant) et qui souhaitaient que leurs enfants soient catéchisés en français. En effet en Terre Sainte, les franciscains font un travail remarquable auprès des enfants arabes mais il n’y a pas, à proprement parlé, de paroisse française.

En accord avec notre évêque et avec l’évêque latin nous avons donc lancé les « groupes Samuel » il y a 6 ans (Samuel évoquant l’enfant à l’écoute de la volonté de Dieu dans sa vie, en référence à l’enfance du prophète Samuel).

Ils étaient alors 6 enfants, tous de couples mixtes. Aujourd’hui les enfants des expatriés travaillant ici se sont joints aux groupes et nous avons plus d’une cinquantaine d’inscrits de 3 ans au groupe des adultes.

Le samedi matin:
– de 9h30 à 10h, il y a l’Eveil à la foi pour les maternelles : Apprendre à découvrir qui est Jésus, à travers un temps de prière, un temps d’explication de la parole mimée avec des marionnettes, et un bricolage.
– de 10h à 11h c’est l’aumônerie des collégiens : Devenir ami de Jésus, à travers la Parole de Dieu, avec l’aide du Frère Olivier Catel, Frère dominicain de l’Ecole Biblique de Jérusalem (Voir témoignage ci-dessous).
– de 11h à 11h30, préparation aux sacrements en deux groupes (Première communion et profession de foi/confirmation).
– de 11h30 à 12h30, caté des primaires : Nous suivons le cycle de l’année liturgique latine dans la découverte de la Parole de Dieu.

J’avoue que j’ai un réel problème de matériel car je tiens à ce que ces familles fassent l’expérience d’une activité gratuite pour découvrir la joie de la gratuité mais je ne peux donc pas avoir un livre par enfant, j’essaye de contacter les maisons d’éditions mais pour le moment ça ne marche pas beaucoup…

Le vendredi de 14h30 à 16h30, aumônerie des Lycées : une fois sur deux un service dans une association qui aide les plus démunis (Arche, camp de réfugiés, maison de retraite) et la seconde fois film débat.

Le lundi de 20h à 22h, groupe des adultes. L’an dernier nous avons étudié en lecture suivie l’évangile de Jean, cette année nous suivons St Matthieu.

Selon les années, nous proposons aussi des lectio divina in situ puisque nous sommes en terre Sainte…

Bref c’est un peu fait de bric et de broc mais avec enthousiasme et bonne volonté et je crois que chacun y trouve son compte.
Les séances ont lieu à peu près toutes les 3 semaines en fonction du calendrier scout de Jérusalem.

Il arrive parfois, comme cette année, que des volontaires ou des prêtres en études viennent m’aider, c’est un grand soutien.
Cette année nous pouvons ainsi proposer la messe et les confessions le samedi matin.

Pour les temps forts de l’année nous faisons des « matinées miséricorde » avec enseignement, louange, confessions, adoration et festin d’enfant prodigue.

La communauté chrétienne française de Jérusalem n’est pas très grande… mais variée !
Nous inventons avec les aléas des nouvelles réalités de chaque année.

Sœur Bénédicte
Monastère de l’Emmanuel
Patriarcat Grec-catholique

 

Témoignage du Frère Olivier Catel, op :

catéchisme BethléemJ’anime depuis 2 ans, un groupe de catéchèse au Monastère de l’Emmanuel à Bethléem avec Sœur Bénédicte.
Je suis en charge des collégiens: nous nous retrouvons environ toutes les 3 semaines, une heure, au monastère. Ils sont une dizaine.
L’année dernière, nous avons fait un parcours sur l’amitié avec le Christ et cette année, nous essayons de reparcourir toute la Bible autour du thème « Dieu fait alliance avec les hommes… ».
J’ai eu la joie, l’année dernière, de pouvoir, le jour de la Pentecôte, confirmer 4 jeunes (qui sont aussi mes scouts…), de donner la première communion à deux autres et une jeune fille a aussi fait sa profession de foi. »

Fr Olivier CATEL, op +
Couvent Saint-Etienne
Professeur de Lettres, Olivier Catel est entré chez les Dominicains en 2011.
Après ses premières années de formation à Lille et Fribourg, il poursuit aujourd’hui à Jérusalem des études de Bible hébraïque.

 

 

Témoignage de Cécile Roy, Maman d’une famille française de Jérusalem :

Directrice maison d'AbrahamLe monastère de l’Emmanuel est pour chaque membre de notre famille un lieu qui compte assurément.
Pour les plus petits, c’est évidemment le lieu du caté, des jeux dans le jardin en attendant les plus grands mais aussi la maison de nos chères sœurs qui ont toujours un sourire, un mot, une attention pour accueillir chacun.
Pour les ados, c’est le lieu de l’aumônerie, de la préparation des sacrements, des week-ends et retraites, de ces moments forts qui leur permettent de construire leur vie de chrétiens et que nous, parents, avons tellement peur de ne pas pouvoir faire vivre à nos enfants en raison de notre choix de vie.Pour les adultes, nous avons nos rencontres mensuelles qui nous permettent à la fois de prier ensemble, d’approfondir les textes et de vivre un moment fraternel.

Quand on vit à Jérusalem, même à quelques centaines de mètres des lieux saints, dans un contexte parfois pesant, nous avons vraiment besoin de ces temps pour nous retrouver en frères, pour prendre des respirations qui nous permettent de vivre et partager notre foi tout simplement. Le monastère nous ouvre ses portes bien fraternellement et nous y puisons l’amitié et la joie dont nous avons besoin en espérant en apporter un peu en retour.

Cécile Roy


Lieux d'accueil francophones à Jérusalem

Vue de la maison d'Abraham Jérusalem

LA MAISON D’ABRAHAM, 50 ANS D’ACCUEIL À JÉRUSALEM

En 1964, le Pape Paul VI demande à Mgr Jean Rodhain, président du Secours Catholique, de fonder la Maison d’Abraham pour accueillir ceux qui veulent découvrir Jérusalem et en particulier les plus démunis dans un ancien monastère bénédictin, aujourd’hui propriété de l’église syriaque catholique. Cette maison constitue depuis lors un lieu d’accueil, de recueillement et de paix. Intégrée dans son quartier, la Maison d’Abraham témoigne de la présence de l’Église dans cette zone tourmentée. L’équipe d’animation est aujourd’hui composée d’une directrice, d’un aumônier, d’une communauté de Sœurs dominicaines, de salariés locaux (chrétiens et musulmans) et de bénévoles.

Que la Maison d’Abraham poursuive sa mission de solidarité, de fraternité et de paix. Alors, l’Évangile de la joie pourra rayonner en ce lieu d’hospitalité.
Pape François

En savoir Plus

St Pierre en Gallicante Jérusalem

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SAINT PIERRE EN GALLICANTE, UNE COMMUNAUTE D’ACCUEIL

La Communauté des Pères Assomptionnistes et celle des Sœurs Oblates de l’Assomption reçoivent toute l’année dans cette maison d’accueil très agréable, dans une ambiance à la fois monastique et familiale, que l’on soit seul, en famille ou en groupe, pour un temps d’études, de pèlerinage, de halte spirituelle ou de retraite.

Merveilleusement située dans un cadre paisible, à proximité de la vieille ville de Jérusalem, elle se trouve juste en dessous de la Porte de Sion.
La Priorité est donnée aux pèlerins et aux personnes désireuses de trouver un lieu calme et priant ; c’est pourquoi il est demandé d’indiquer, lors d’un premier contact, pour quelles raisons vous souhaitez un hébergement dans ce lieu.
Un gîte est prévu avant tout pour des jeunes, mais il est possible d’y recevoir aussi des adultes qui acceptent ce type de confort.

En savoir plus. 

Ecce Homo jérusalem

ECCE HOMO JERUSALEM

La maison d’accueil de l’Ecce Homo est située en plein cœur de la vieille ville historique de Jérusalem, sur la célèbre Via Dolorosa.
Tous les lieux saints mondialement connus sont faciles d’accès à pied et l’Ecce Homo est lui-même un lieu vénéré par les chrétiens pour son importance liée à la Passion de Jésus.
Le couvent de l’Ecce Homo a été fondé en 1856 par la Congrégation de Notre-Dame de Sion.
Depuis 2006, le ministère du lieu est partagé avec la Communauté du Chemin Neuf.
L’Ecce Homo est un lieu confortable – un bâtiment historique de Jérusalem, construit dans un style chaleureux du fait des pierres blanches que l’on retrouve dans toute la Vieille Ville.

Une basilique se trouve à l’intérieur du complexe et les visiteurs sont libres d’y entrer pour la réflexion et la prière. Ceux-ci peuvent aussi visiter le Lithostrotos, un pavement de l’époque romaine.

En savoir plus


Lieux de célébrations en français

Sainte Anne Jérusalem

Eglise Sainte Anne de Jérusalem

Il n’y a pas à proprement parlé une communauté catholique francophone (CCF) à Jérusalem car des messes sont célébrées en français dans plusieurs paroisses ou congrégations.
Vous pouvez retrouver ici tous les horaires de messes célébrées en français (F) ou dans d’autres langues à Jérusalem et hors Jérusalem.

Voici les principaux lieux de célébration en français dans Jérusalem :

Basilique Saint Etienne (Dominicains)

et Ecole biblique de Jérusalem,
83 Nablus Rd,
PO.Box 19 053, 91 190 Jerusalem
(+972) 2 626 44 68/9
Messes le dimanche à 7h30 et 11h30, en semaine à 6h30 et 12h

Église Sainte Anne
Lion’s gate, PO Box 19079
91190  Jérusalem
(+972) 2 628 32 85 –  mafrepo@gmail.com
Messes le dimanche à 7h, en semaine à 6h45

Monastère des Franciscaines de Marie
9 Nablus Road, P.O.Box 19049, 91190 Jérusalem
(+972) 026 276 876
Messe le dimanche à 9h, en semaine à 18h

Monastère Pater Noster (Carmélites)
Mount of Olives,PO. Box 19064, 91190 Jérusalem
(+972)02 6283143 – carmeldupater@gmail.com
Messes  le dimanche à 7h30, en semaine à  7h30 

Monastère Sainte-Claire (Clarisses)
1 Chanoch Albeck St., PO.Box 1013, 91009 Jérusalem
(+972)02 671 7534 – clarisse.gerusalemme@pcn.net
Messes (français ou italien) le dimanche à 8h, en semaine à 7 ou 8h(téléphoner)


Mission Isaraël et Palestine

Regard complémentaire : Partage d’expérience de la Mission en Israël et Palestine de plusieurs membres du Service de la Mission Universelle de l’Eglise en octobre 2018.