Cinq églises françaises et le Séminaire pontifical français représente la présence catholique francophone à Rome.

La communauté catholique francophone de Rome se rassemble autour de ces cinq églises françaises : Saint-Louis-des-Français, La Trinité-des-Monts, Saint-Nicolas-des-Lorrains, Saint-Yves-des-Bretons, Saint-Claude-des-Bourguignons. Chaque église possède sa spécificité et ses paroissiens réguliers mais de nombreuses activités sont organisées conjointement.  Elles sont toutes situées dans le centre historique.


Présentation de St Louis des Français

St LouisdesFrancais façadeL’église Saint-Louis des Français est l’église nationale des Français à Rome. Située entre les célèbres Panthéon et place Navone, elle fut construite au XVIe siècle pour répondre aux besoins des nombreux Français qui se rendaient depuis le Moyen Âge à Rome en pèlerinage ou afin rencontrer les membres de la Curie pour les affaires de l’Eglise.  Ce que l’on désigne sous le nom de Français ne sont alors que les sujets du roi de France, tandis que les Lorrains, les Savoyards, les Bretons et les Francs-Comtois constituent des nations particulières et vont créer leurs propres églises.
Consacrée en 1589, son aménagement intérieur actuel fut terminé en 1764. Elle contient de superbes grandes orgues réalisées à Lyon entre 1880 et 1881 par Joseph Merklin.

 

 

 

Caravage La vocation de St MatthieuSaint-Louis des Français abrite aussi trois tableaux célèbres du Caravage (Michelangelo Merisi da Caravaggio) dans une des chapelles de sa nef latérale gauche. Le Cardinal français Matthieu Cointerel (Matteo Contarelli en italien) a voulu dédier cette chapelle à son saint patron et a commandé à l’artiste des épisodes de la vie de l’évangéliste Matthieu : La Vocation de saint Matthieu, Saint Matthieu et l’ange, Le Martyre de Saint Matthieu.Véritable enseignement de la foi chrétienne (l’appel, l’écoute et le martyre), ces œuvres sont une catéchèse picturale puissante dont le pape François a évoqué la grandeur à plusieurs reprises. Avant d’être élu pape, lorsqu’il venait à Rome, il logeait tout près de Saint-Louis et venait souvent y contempler La Vocation de Saint Matthieu. Saint Louis est l’un des sites les plus fréquentés à Rome par le tourisme artistique international.
Actuellement, trois groupes de personnes fréquentent Saint-Louis : les paroissiens réguliers, les pèlerins et les touristes et amateurs d’art venant voir les tableaux du Caravage.
La messe et les confessions en français sont assurées chaque jour. Baptêmes et mariages sont également célébrés pour la communauté française. L’horaire de la messe dominicale a été choisi de façon à permettre aux pèlerins de rejoindre ensuite la place Saint-Pierre pour la prière de l’Angélus suivie de la bénédiction papale.


Activités

De nombreuses activités régulières sont organisées :

  • Aumônerie du Lycée français Chateaubriand : catéchèse et préparation aux sacrements de première communion et confirmation, et activités pour les jeunes du Lycée.
  • Scoutisme : groupes de jeannettes, louveteaux et guides.St Louis des Français Sortie de messe avec les scouts
  • Groupe Erasmus : regroupant des jeunes de 18 à 25 ans, s’adresse aux étudiants en séjour Erasmus, aux stagiaires et autres expatriés de courte durée.
  • Groupe foi actualité : propose des rencontres organisées par des journalistes, en invitant une personnalité romaine ou de passage, avec des chrétiens engagés dans la société, sur des questions liées à un thème d’actualité.
  • Groupe biblique : un livre ou un thème est choisi pour l’année. En cette année du Jubilé de la Miséricorde, ont été lus divers textes de l’Ancien et du Nouveau Testament liés à ce thème.
  • Groupe théologique : propose de développer des éléments de théologie tels que, ces dernières années, en fonction de la demande, ou d’un thème d’année, la kénose, la création, ou le Credo pour l’Année de la Foi.
  • Groupe ACO (Action Catholique Ouvrière) : invite et rassemble un groupe de jeunes et adultes, femmes et hommes de différentes professions, qui s’engagent collectivement dans la construction d’une société plus juste et qui sont désireux de se retrouver ensemble en équipe avec d’autres personnes pour faire « Révision de Vie ».
  • L’Association des Dames de Saint-Louis : petite équipe de bénévoles qui entoure des Français en difficulté, hommes et femmes, jeunes ou âgés, dans le Latium, la Toscane, l’Ombrie. Elle les assiste régulièrement dans divers domaines (administratif, sanitaire, juridique…).

St Louis des Français choraleA côté des activités régulières, de nombreuses activités exceptionnelles sont également organisées en collaboration avec les autres églises françaises : pèlerinage au féminin, pèlerinage de l’Avent, pardon de Saint-Yves, veillées de prière à thème, semaine de l’orgue, nombreux concerts, visites commentées de l’église…….

 

 

 

Beaucoup de pèlerins français sont venus à Rome pour assister à la canonisation de Zélie et Louis Martin le 18 octobre 2015, au milieu du Synode sur la famille. La veille de la cérémonie, Saint-Louis avait organisé une veillée de prière qui connut un franc succès. L’église était archi-comble.St Louis des Français Veillée de prière pour la canonisation de Louis et Zélie Martin 2

Auparavant, les canonisations de Jean XXIII et Jean-Paul II ont constitué un grand moment de l’année 2014.  Les cinq églises françaises et le Séminaire français ont collaboré pour organiser un parcours du pèlerin permettant de visiter les églises et le séminaire et de s’y recueillir.   Un livret du pèlerin contenant une présentation des lieux ainsi qu’une description de leurs trésors artistiques et de nombreux autres articles et pistes de réflexion et de prière a été distribué aux pèlerins. Les églises sont restées ouvertes jour et nuit du vendredi au dimanche soir. L’accueil était assuré par de nombreux prêtres et bénévoles. Des messes, des conférences et la possibilité de confessions ont également été organisées.


En 2015-2016, les jeudis de la Miséricorde

Chaque jeudi soir, à partir de l’ouverture de l’Année jubilaire par le Pape François, une veillée de prière et de réconciliation a été proposée aux pèlerins français et francophones à Rome. Elle comporte trois éléments :

  • Une contemplation des tableaux du Caravage (en particulier La Vocation de saint Matthieu), dont on sait l’importance pour la vocation du Pape François, et comment, jusqu’en la devise du pape, cela renvoie à la miséricorde de Dieu : « choisissant et faisant miséricorde »).

St Louis des Français chapelle des Caravage

  • Une alternance de chants, de textes à méditer et de temps de prière silencieuse ou accompagnée (en particulier avec un moment d’adoration eucharistique.)
  • La possibilité pour celles et ceux qui le désirent de se confesser, auprès de prêtres disponibles pendant tout le temps de la veillée, ce qui est l’un des moments constitutifs de la démarche jubilaire.

Ces veillées ont rencontré un grand succès. En particulier en avril et mai, l’église était pleine. Cela reprendra à partir du mois d’octobre, et se poursuivra au-delà de l’Année Jubilaire.

Une autre initiative a complété ces veillées : le dimanche matin, juste avant la messe, une visite spirituelle des tableaux du Caravage, présentés également avec une méditation sur la miséricorde.


La Communauté des prêtres de Saint-Louis

Saint-Louis-des-Français abrite une communauté de prêtres. Elle comprend une vingtaine de prêtres français et francophones envoyés par leurs évêques faire des études (de théologie, de Bible, de droit canonique…) dans les universités pontificales romaines, ainsi que quelques prêtres travaillant pour le Saint- Siège.  Le supérieur de la communauté est le Recteur de Saint-Louis.

Ces prêtres, de par leurs compétences spécifiques et leur diversité constituent un vrai enrichissement pour la paroisse, et interviennent de diverses manières dans la Pastorale et l’Aumônerie. Parmi eux sont nommés cinq chapelains, qui veillent sur la liturgie quotidienne et dominicale, les baptêmes et mariages, le groupe Erasmus, la communication et l’accueil.


Collaborations

logo-centreaccueil-romeLe Centre d’Accueil des Pèlerins a été créé en 1975 lors de l’Année Sainte à la demande des évêques de France pour être une référence pour de nombreux pèlerins venus à Rome à cette occasion.  Il offre aux touristes et pèlerins de langue française un service d’organisation matérielle de leur séjour à Rome, mais aussi, comme service d’Eglise, sans but lucratif, en essayant simplement de rentrer dans les frais (car tout ce qui est sans prix a quand même un coût) un accueil une écoute et une assistance personnalisée (organisation de logement, transport, réservation de messes dans les églises, basiliques et catacombes, billets d’audience du Saint-Père, rencontre avec des membres de la Curie…).
L’association est présidée par le Recteur de la communauté de Saint-Louis-des-Français et est constituée d’une équipe composée d’une responsable à plein temps assistée de bénévoles francophones et résidents pour la plupart depuis de nombreuses années à Rome.


Particularités

St Louis des Français Mgr Bousquet et une familleIl y a une grande rotation parmi les paroissiens.  En effet, la majeure partie des Français et francophones ne restent à Rome que quelques années.  Cela permet une grande diversité et un enrichissement mais demande plus de vigilance quant à la continuité dans les activités.

Saint-Louis-des-Français n’est pas une paroisse géographique : certains paroissiens habitent loin et ne viennent que pour une activité spécifique, ou viennent seulement à la messe dominicale, mais éprouvent des difficultés à venir aux activités en semaine, non seulement à cause de l’éloignement mais parce qu’il est quasiment impossible de stationner à proximité.

Néanmoins, vivre à Rome permet de vivre de plus près la catholicité de l’Eglise, de participer activement aussi non seulement à l’année liturgique, mais à de grands événements de l’Eglise : rassemblements exceptionnels, Jubilés, canonisations, présence de pèlerins du monde entier… La Ville est belle, et c’est aussi une grâce, autour du fait d’être dans le lieu où la mémoire de Pierre et Paul demeure toute proche…


Joëlle GOSSELAIN