Les pèlerinages, beau thème pour un numéro publié avant l’été !

Préparés pendant des mois, ils nourrissent la vie spirituelle et communautaire des groupes longtemps après leur retour. Et voilà que la pandémie en reporte la plupart ! Certains ont imaginé en ces temps confinés des pèlerinages virtuels, … pourquoi pas, pour en donner le goût. Mais le pèlerinage dans son essence même engage la personne entière, comme notre corps nous le rappelle à chaque coup de soleil ou à chaque ampoule.

Péleriner, c’est partir de chez soi avec tout ce que nous sommes, qui peut nous peser et dont nous devrons nous délester. C’est marcher la plupart du temps vers un sanctuaire mais c’est surtout cheminer avec d’autres, vivre ensemble une démarche singulière et découvrir que le Christ est avec nous durant toute notre pérégrination. Le but finalement n’est pas d’arriver mais de se laisser transformer tout au long d’un chemin. Si nos pèlerinages restent limités régionalement, nous devrons être créatifs. Où que nous allions, puissions-nous comme les pèlerins d’Emmaüs, partis tristes en tournant le dos au lieu de leur désarroi, repartir le cœur brûlant pour annoncer la rencontre du Ressuscité.

Consulter le sommaire de ce numéro

Lire les commentaires et voir le bonus.

Abonnez-vous à Initiales pour recevoir ce numéro et les suivants. Il est possible de d’acheter cette revue au numéro (10 euros).