Monseigneur Robert Poinard, le Père Vaclav Ventura et les membres de la communauté paroissiale de Prague ont été très heureux de rassembler plus d’une cinquantaine de participants au cours des Journées Pastorales des CCFM qui viennent de se dérouler à Prague du Jeudi 20 septembre au dimanche 23 septembre 2018.

28 paroisses francophones dans le monde étaient ainsi représentées, réparties dans 18 pays de trois continents !
24 prêtres, une religieuse et une trentaine de laïcs ont participé à ces rencontres.
16 d’entre eux se rendaient pour la première fois à ces journées et quatre paroisses n’y étaient encore jamais venues.

Thème : L’Eglise sous des régimes de persécution.

Nous remercions chaleureusement pour sa participation le Cardinal Dominik Duka, archevêque de Prague et les trois invités conférenciers, le Père Petr Kolař (sj), ancien prêtre exilé, Monsieur Pavel Fischer, ancien conseiller du président Vaclav Havel et ex-ministre des Affaires Etrangères ainsi que Monsieur Jean-Christophe Peaucelle, Conseiller pour les affaires religieuses auprès du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

En attendant le compte rendu plus détaillé des différentes interventions, voici quelques informations complémentaires sur le déroulement de ces rencontres, en lien avec le site le la Mission Universelle :

Le premier jour de nos rencontres, le vendredi 21 septembre 2018, trois intervenants nous ont fait part de leurs expériences personnelles et de leurs réflexions sur le thème de ses journées.
– Le P. Vaclav Ventura, l’actuel responsable de la CCF de Prague, est un prêtre marié, ordonné dans la clandestinité à l’époque communiste. Voici son témoignage.
– Le P. Petr Kolar, jésuite, a quitté son pays en 1968 pour pouvoir suivre des études de théologie, entrer chez les jésuites et œuvrer en France jusqu’à son retour dans son pays natal en 1992. On trouvera une présentation de sa vie sur le site de la paroisse francophone de Prague.
– Monsieur Pavel Fischer, ancien conseiller du président Vaclav Havel et ex-ministre des Affaires Etrangères, a retracé la trajectoire de sa vie. De dissident à homme politique qui place les personnes vulnérables au centre des préoccupations personnelles et sociales.

Dans l’après-midi, une rencontre prêtres et laïcs séparés a permis un échange sur les points forts, les difficultés et les défis de chacune des CCF présentes.
Une mise en commun a nourri ensuite un échange constructif entre tous.

Durant la soirée, tout comme la veille, un temps fut donné à chaque participant pour présenter oralement sa CCF, support visuel à l’appui.

Le samedi 22 septembre, après avoir présidé la célébration eucharistique, le Cardinal Dominik Duka, archevêque de Prague, lui-aussi un ancien dissident, compagnon de lutte et de cellule de Vaclav Havel (premier président de la République tchécoslovaque après le retour de la démocratie), a parlé de l’Eglise actuelle en Tchéquie, avec les défis qui sont posés : sécularisation, manque de vocations, besoin de construction d’églises, place de l’Eglise dans une société où un grand nombre de personnes ne s’identifient avec aucune communauté religieuse…

L’après-midi fut consacrée à la visite culturelle de Prague avec deux conférencières de grande qualité.

Le dimanche 23 septembre, Monsieur Jean-Christophe Peaucelle, Conseiller pour les affaires religieuses auprès du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, a parlé de la place du religieux (et des religions) sur la scène internationale et dans les relations diplomatiques, telle que cette place est vue par l’administration française. On trouvera des indications sur ce sujet dans l’ouvrage « La diplomatie au défi des religions. Tensions, guerres, médiations » sous la direction de Denis Lacorne, Justin Vaïsse et Jean-Paul Willaime, éditions Odile Jacob, 2014. Il a aussi présenté le régime de laïcité à la française, à partir de son expérience internationale.

La messe dominicale au sein de la communauté catholique francophone de Prague a permis de découvrir l’église Saint Joseph dans laquelle ses membres se réunissent chaque dimanche. L’animation des chants par une jeune paroissienne a été tout particulièrement appréciée !

Suite à une relecture de ces journées l’après-midi et à l’annonce des prochaines Journées pastorales qui se tiendront à Lyon du 25 au 28 août 2019, chacun a repris le chemin du retour, le cœur empli de  » la richesse d’un partage fraternel  » comme le témoigne un des participants, complétant encore  » Le contenu des programmes nous a éveillés, sollicités à poser notre action pastorale dans un espace de communion élargie. Ce qui a été semé dans ce cadre magnifique, j’espère, aboutira à combler les attentes de nos communautés francophones de par le monde« .

Rappel :  le programme et les informations pratiques. 

Interview du P. Petr Kolař sur radio Prague au sujet des Journées Pastorales 2018 de Prague.

Photos de la messe du samedi 22 septembre avec Mgr Dominik Duka au monastère de Brevnov.
Photos de Marie-Pierre, Luxembourg.
Présentation vidéo de la CCF de Dublin que nous n’avons malheureusement pas pu visionner lors de nos journées.
(Ceux des participants qui le souhaitent peuvent également nous envoyer le lien de leur présentation vidéo pour la rajouter à ce compte-rendu, merci à l’avance)

2018 09 17 Communiqué de presse des Journées Pastorales des CCFM à Prague

Un immense merci à nouveau à toute l’équipe de Prague pour les préparatifs et le bon déroulement de ces rencontres très enrichissantes et fraternelles et aux quatre intervenants  !