Dans le cadre du cycle de conférences de la communauté catholique francophone de Singapour, Michel Chambon, théologien et anthropologue étudiant le christianisme en monde chinois, a traité, en lien avec la semaine de prière pour l’unité des chrétiens, le sujet de l’unité et de la diversité des chrétiens en Chine.   

Alors que nous entendons souvent parler des tensions entre le Saint-Siège et Pékin ou de celles entre l’Eglise officielle et l’Eglise souterraine, que connaissons-nous vraiment du paysage chrétien en Chine ?

Dans le cadre de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens, cette soirée a été l’occasion de découvrir la riche diversité des courants ecclésiaux chinois.

Le propos a visé à dépasser les clichés pour donner à voir concrètement la variété des manières d’être chrétien en République Populaire de Chine de Xi Jinping, en évoquant l’histoire, la culture et la réalité terrain de ce grand pays.

Pour cela, Michel nous a parlé d’un petit district de la province du Fujian et de ses trois courants protestants, ses deux courants catholiques, et son église syncrétique chrétienne.

De là, nous avons élargi notre champs d’observation pour découvrir d’autres dynamiques locales, aussi bien dans la province du Fujian qu’ailleurs dans le pays, pour ensuite nous pencher plus particulièrement sur ce qui se jouent dans les grandes villes du pays.

Chemin faisant nous avons découvert la complexité de la réalité terrain et comment l’unité des chrétiens chinois se joue autour de plusieurs enjeux, le rôle de l’Etat-Parti étant souvent l’arbre qui cache la forêt.

Michel Chambon est théologien et anthropologue étudiant le christianisme en monde chinois. Il est actuellement chercheur au Asia Research Institute à la National University of Singapour et coordonne ISAC: Initiative for the Study of Asian Catholics.

Source : Site de la CCFS

[button href=”https://drive.google.com/file/d/1OTiNmkeG-0pEyV9erYj9G4rRfUA_DOQs/view” style=”emboss” size=”medium”]Retrouvez ici le lien audio pour écouter cette conférence.[/button]

[button href=”https://communautes-francophones.catholique.fr/les-catholicismes-dasie/” style=”emboss” size=”medium”]Découvrir également la deuxième conférence de Michel Chambon : “Les catholicismes d’Asie”. [/button]

Dans le cadre des Mercredis de la CCFS, Bruce Lockhart, historien à la NUS (National University of Singapore), a donné une conférence sur les missions catholiques au Vietnam le mercredi 11 mai à 20h.

Il nous a montré que la présence catholique au Vietnam est une histoire de longue durée dans laquelle l’église à toujours été en lutte : alternant les périodes de persécution, de méfiance et de sympathie selon les dynasties. Avant d’être perçu comme une autorité extérieure car étrangère, le catholicisme a d’abord été traité comme une autorité hétérodoxe au confucianisme, inspirant méfiance.

Bruce Lockhart est revenu sur l’idée d’un catholicisme au service d’un impérialisme colonial expliquant comment il a servi de prétexte pour une intervention coloniale (les périples de l’évêque d’Adnan & du prince Cånh) mais sans jamais devenir un outil colonial. Pendant la période coloniale française, l’église vietnamienne fut souvent sous tension, si ce n’est en lutte avec les autorités de la troisième République.

À partir de 1954, le contexte de la guerre avec le communiste affecte à nouveau les catholiques du Vietnam (grand exode).

Depuis 1975, ils continuent sans cesse de prouver ce que l’église apporte à leur pays.

Pour revoir cette conférence sur You tube