Michel Kubler (ancien aumônier de la CCF de Bucarest)

Protestants catholiques ce qui nous sépare encore ( Ed. Bayard, 2017, 270 pages, 16,90 euros)

Protestants et catholiques Michel Kubler François ClavairolyAssomptionniste, Michel Kubler, ancien aumônier de la CCF de Bucarest, est actuellement secrétaire général de sa congrégation à Rome. Il est l’auteur avec le pasteur Jean-François Clavairoly de ce livre sorti au moment du 150è anniversaire de la Réforme en 2017. Les fondements historiques et théologiques des deux Eglises y sont mis en lumière. Les deux auteurs discutent de thèmes variés et fondamentaux qui renvoient aussi bien à la foi qu’au dogme et à l’actualité. Un débat passionnant, plein de fougue et d’intelligence.

 

Jacques Lapointe (Etats-Unis)

Les enfants du ciel –  (Ed. de l’Emmanuel, 2014, 160 p., 15 €)

Jacque Lapointe Les enfants du cielJacques LaPointe, d’origine acadienne, est prêtre franciscain aux États-Unis.  Longtemps missionnaire au Japon, puis prêtre au service des catholiques francophones de New York, il a contribué par son action au vote d’une loi contre la prostitution et la pornographie infantiles. Il exerce un apostolat spécifique auprès des familles qui ont perdu prématurément un enfant. Son  livre, écrit en collaboration avec Marion Lee,  évoque de façon poignante la rencontre qu’il a eue avec Kraig, un enfant de 8 ans atteint d’une tumeur cérébrale, début d’une aventure extraordinaire.

 

Adrien Candiard (Le Caire)

En finir avec la tolérance – Ed. Presses Universitaires de France (2014, 92 p., 12 €)

En finir avec la tolérance Adrien CandiardCet ouvrage retrace les origines du concept occidental de tolérance, qui s’est forgé à partir de  la philosophie des Lumières, et  s’interroge sur son échec à permettre aujourd’hui un dialogue serein entre raison, culture, et religions. Il propose, en s’inspirant de ce que fut en réalité, et non selon la légende, le très actif dialogue interreligieux dans l’Espagne médiévale,  un nouveau concept de tolérance, qui concilierait respect des différences religieuses et recherche commune – avec intelligence et raison – de la vérité.

Robert Culat  (Copenhague)

Méditations bibliques sur les animaux – Ed. L’ Harmattan (2015, 144p., 13,78 € )

Méditation biblique sur les animaux Robert CulatCe livre se déploie sous la forme de 24 méditations ou tableaux bibliques dont 15 pour l’Ancien Testament et 9 pour le Nouveau Testament. Une importance particulière est accordée aux deux premiers chapitres de la Genèse (méditation 1) ainsi qu’au livre des Psaumes (méditation 15). Deux annexes montrent comment le message biblique sur le thème de la relation hommes/animaux est traité dans les catéchismes et comment la théologie de la création est présente dans la liturgie.

 

 

 

L’âge du métal – Ed. Camion Blanc,  (2007, 30 €)

L'âge du métal Robert CulatLa musique metal, largement méconnue du grand public et des médias, est souvent qualifiée de dangereuse par les milieux religieux. Depuis plus de 30 ans, le metal foisonne de clichés et d’images provocatrices. L’abbé Robert Culat a pris le temps de connaître cet univers underground de la manière la plus objective possible. L’Âge du metal vous livre non seulement le fruit de son étude mais aussi de son expérience au contact des métalleux : ceux qui aiment et pratiquent cette musique. L’auteur ose croire à un dialogue enrichissant entre métalleux et non-initiés, entre métalleux et chrétiens. Par-delà les clichés, le lecteur est invité à découvrir la beauté et la variété du metal ainsi que le questionnement philosophique et spirituel de ceux qui s’y adonnent avec passion.

 

Gwénolé Jeusset (Istanbul)

Le défi de la rencontre – Assise ou Lépante – Ed. Franciscaine (2014, 246 p., 16 €)

Assise ou Lépante Gwénolé JeussetVouloir publier en cette deuxième décennie du 21e siècle un livre positif sur la rencontre entre croyants à partir d’une expérience entre chrétiens et musulmans semblera un acte d’inconscience, voire une sorte de traitrise à l’heure où parle plus de réarmement de l’opinion que de réconciliation…Vivant depuis plusieurs décennies en terre d’islam et, depuis dix ans, à Istanbul dans une communauté franciscaine ouverte au dialogue œcuménique et au dialogue avec les musulmans,  le Frère Gwénolé Jeusset publie un livre qui part de l’Évangile et de son expérience. Il est prêt à « se lancer sur la mer des tempêtes et s’épuiser s’il le faut à crier la paix, la réconciliation, la fraternité ».

 

 

 

Saint François et le sultan – Ed. Albin Michel  (2006, 9,90 €)

St François et le sultan  Gwénolé JeussetEn 1219, saint François d’Assise rencontre le sultan d’Égypte à Damiette, sur les bords du delta du Nil, en pleine folie meurtrière de la cinquième croisade. Rencontre pacifique et bienveillante, qui prend tout son sens depuis vingt ans, après le grand rassemblement interreligieux d’Assise en 1986. Gwenolé Jeusset analyse les différentes traditions littéraires et picturales qui traitent de cette rencontre, les ambiguïtés qu’elles révèlent quant à la « mission » chrétienne, et leur écho dans la charte franciscaine. Il montre comment ce face à face peu ordinaire entre le poverello italien et le neveu de Saladin est à comprendre aujourd’hui comme un événement source qui devrait nous permettre de réinventer une « courtoisie de Dieu ».

Michel Kubler (Bucarest)

Petit parcours de foi – Ed. Bayard (2014, 157 p., 13 €)

livre-Kubler-petit-parcours-foiUn parcours synthétique de la foi chrétienne à destination de tous ceux qui souhaitent s’initier à la théologie chrétienne. L’auteur présente notamment l’élaboration de la doctrine chrétienne, ses articulations, l’origine et la fonction des sacrements, les grandes paroles chrétiennes et bibliques qui peuvent guider les actions et les engagements chrétiens, etc.

 


Dieu, Yahweh, Allah, c’est quoi tout ça? – 
Ed. Bayard Jeunesse (2013, 19,30 €)

Dieu, Yahvé, Allah Michel KublerIl n’est jamais aisé de comprendre les différentes religions. Pourtant, ce livre explique très simplement les différences entre les trois grandes religions et fait découvrir avant tout qu’il existe de nombreuses similitudes entre elles. 100 questions indispensables que l’on soit croyant ou non, dès 8 ans.

 

Rémy Kurowski (Hong Kong)

Par le bonheur  (Ed. Flammes vives, 2014, 104 p., 15 €)

Par le bonheur R. KurowskiL’auteur ouvre  les yeux sur le monde, visible et invisible, et nous entraîne dans ses réflexions personnelles à travers la poésie. Mais ses textes ne développent pas de lourds raisonnements, ils prennent la forme de petits poèmes, souvent très concis qui s’envolent de ses pages pour venir partager avec nous ses interrogations. Car le regard de Rémy Kurowski sur le quotidien ou sur ses lectures est tout à la fois léger et profond, animé par la foi mais jamais péremptoire. Souvent le texte se termine par une question ouverte qui nous invite à prolonger la lecture par nos propres réflexions.

 

Jean de Montalembert (Buenos Aires)

L’Aventure du christianisme IINumilog.com  (2015, 11,99 €)

L'aventure du christianisme II  Jean de MontalembertCe livre fait suite à « L’ Aventure du Christianisme », qui présentait les origines lointaines du Christianisme, et ses caractéristiques principales centrées sur la parole et les actions de Jésus de Nazareth ” L’ Aventure du Christianisme II » veut montrer comment le message des Évangiles s’est  inscrit dans l’histoire occidentale. Il fait apparaître comment les paroles de Jésus continuent d’agir comme un ferment puissant dans les mentalités de ceux qui accueillent ce. À l’approche de l’an 2000, l’auteur animait des débats dans les lycées privés catholiques de son diocèse. Il demandait aux élèves ce qu’évoquaient pour eux deux mille ans de Christianisme. Dans la majorité des cas, son auditoire accumulait une série de reproches faits aux Églises chrétiennes : les Croisades, l’Inquisition, les guerres de religions et la condamnation de Galilée. Une vision aussi négative et  parcellaire  du christianisme est une distorsion grave de la réalité en même temps qu’une injure à la raison que veut servir pourtant le projet de l’Éducation nationale. Il y a donc chez les jeunes et les adultes de leur entourage une réelle méconnaissance du rôle du christianisme dans notre civilisation et dans l’histoire de l’humanité que ce livre aimerait en partie combler.

 

Dominique Rézeau ( Tripoli – 2o12-2014)

Lybia free –  Ed. de la Régence ( 2015, 332 p., 15 €)

Lybia Free Dominique RézeauDominique Rézeau, prêtre vendéen, longtemps diplomate du Vatican, était parti pour une mission de trois ans en Libye, en décembre 2012, au service du vicariat apostolique de Tripoli. Il a pu y rencontrer les petites communautés chrétiennes, essentiellement africaines et asiatiques, disséminées sur un territoire immense, tout en assistant à la débâcle générale de ce pays de tous les dangers, si riche en pétrole et en armes. Anarchie, violence, terrorisme, il a côtoyé un peuple en proie aux multiples déchirements dus à la déstabilisation de la région et à la montée du fanatisme. Lumières à peine perceptibles dans la nuit, sources fragiles dans le désert humain, des croyants souvent méprisés, maltraités, tentent pourtant de survivre à la peur, en versant des larmes de sang.

Son livre n’est qu’un récit au quotidien, sans fioritures, le compte-rendu d’un séjour qui s’est achevé trop tôt, quand les avions de l’aéroport de Tripoli sont devenus en une seule nuit de grands oiseaux calcinés cloués au sol.

Tripoli de Barbarie –Ed. de la Régence (2014, 180p., 15 €)

Tripoli de BarbarieDominique Rézeau s’est intéressé aux relations qu’ont entretenues pendant plusieurs siècles les représentants de la France et ceux de l’Église dans la régence de Tripoli. C’est ainsi que l’on appelle alors ce vaste territoire d’Afrique du Nord, aujourd’hui la Libye, sous domination ottomane du XVIe au XXe siècle. Soliman le Magnifique avait bien voulu accorder à François Ier la protection des chrétiens de son empire ; elle s’étendit pendant longtemps sur eux et sur les religieux catholiques, depuis les Échelles du Levant jusqu’à celles de Barbarie.

Dans ce pays à majorité musulmane, quasiment tous les chrétiens sont étrangers et ne représentent que 3 % de la population.Beaucoup  d’Égypte, mais aussi d’Afrique noire et parfois des Philippines. « Nous les retrouvons actuellement dans les bateaux de migrants qui tentent de rallier l’Europe. C’est ce qui est dramatique », déplore Dominique Rézeau.Celui-ci ne perd pas son optimisme et espère que son livre pourra améliorer le sort des chrétiens en faisant « comprendre le présent de la Libye par un retour sur le passé ».

Le gendarme de Napoléon – Ed. de la Régence  (2012, Prix de la Gendarmerie, 19 €)

Le gendarme de Napoléon Dominique RézeauDans une biographie à peine romancée, l’auteur laisse parler ce militaire au destin singulier. Soldat au régiment de la Sarre, brigadier dans la maréchaussée royale, capitaine de la garde nationale à Varennes, Radet tente de porter secours au roi Louis XVI, avant de rejoindre les armées de la République. Chef de légion puis inspecteur général de la gendarmerie, il parcourt l’Europe au gré des ordres de l’empereur, de Naples à Rome, de Hambourg à Amsterdam, et jusqu’à Waterloo. Le général Radet joua un rôle important dans l’organisation de la force publique, il eut une carrière riche en rebondissements et fut fidèle à ses serments, non sans éprouver ces états d’âme qui révèlent l’humanité cachée sous l’uniforme des « gens d’armes ».

Alfred  Gottfried Rohr (Sarrebruck, 1995-2014)

Ma vie d’homme et de prêtre  – Dans les changemnts du monde et de l’EgliseImprimerie Drulingen  (2014, Tome 1 : 1943 – 1978)

Ma vie d'homme et de prêtre Alfred Rohr BVie, ministère, aventures d’un prêtre du diocèse de Metz, ancien accompagnateur de la CCF de Sarrebruck.