Actualite et Evenements

30 sanctuaires du monde entier s’unissent dans un “marathon de prière”

30 sanctuaires du monde entier s’unissent dans un “marathon de prière”

 

Une chaine de prière reliant trente sanctuaires à travers le monde pour invoquer la fin de la pandémie et la reprise des activités économiques et sociales se déroule depuis le 1er mai à l’initiative du Pape François.
À l’image du verset “De toute l’Église montait sans cesse la prière vers Dieu” (Ac 12, 5), ces trente sanctuaires relaieront la prière du Pape et de toute l’Eglise pour que les fidèles catholiques de toutes les régions du monde se joignent à cette prière.

Unis par la prière du Rosaire, chaque jour du mois sera consacré à une intention dédiée aux personnes les plus affectées par la pandémie.

Le 1er mai à 18h, entouré de familles des paroisses de Rome ainsi que des jeunes représentants différents mouvements de la nouvelle évangélisation, le pape François a donné le coup d’envoi de ce mois dans la basilique Saint-Pierre de Rome. Il pria les yeux tournés vers La Madonna del Soccorso. À l’occasion de cette prière inaugurale, le pape a béni des chapelets qui seront envoyés aux trente sanctuaires concernés.

Le 18 mai, c’est le sanctuaire de Lourdes qui constituera un maillon de cette chaîne lors d’une journée spécialement organisée à cet effet. L’intention particulière portée par ce chapelet de Lourdes sera pour le personnel soignant.

La prière de conclusion par le Pape, prévue le 31 mai, se déroulera dans un lieu significatif, depuis les jardins du Vatican.

Rejoignez ce marathon de prière mondial ! 

Vidéo de présentation du P. Carlos Caetano, directeur du Service national Mission et Migrations, Conférence des évêques de France.

 

Les Communautés catholiques francophones dans le monde sont invitées à se joindre à ce grand élan de prière mondial pour invoquer la fin de la pandémie et prier pour toutes les victimes de la Covid 19 et leurs familles. Nous remercions à l’avance ceux d’entre vous qui pourront nous partager le témoignage de cette belle communion de prière (Ecrire à ccfm@cef.fr).
Nathalie Becquart, première femme à avoir le droit de vote au synode des évêques

Nathalie Becquart, première femme à avoir le droit de vote au synode des évêques

Le pape François a nommé, samedi 6 février 2021, la Française Nathalie Becquart sous-secrétaire du synode des évêques, l’assemblée chargée d’étudier les grandes questions doctrinales de l’Église catholique. Elle devient ainsi la première femme à ce poste. Religieuse de la congrégation des Xavières, Nathalie Becquart était, depuis 2019, consultante du synode.

Première femme à occuper ce poste, première femme à devenir numéro deux d’un dicastère, et première à pouvoir voter au Synode des évêques, la religieuse française a notamment commenté l’écho rencontré par l’annonce de son entrée en fonction par le Vatican. « Si ça a beaucoup d’échos, c’est que ça rejoint les aspirations de beaucoup de chrétiens.  Si c’est possible, c’est que les mentalités ont bougé », a-t-elle estimé, « en saluant un « geste audacieux et prophétique du pape » de nommer une femme à ce poste.

“Mon plus grand souhait,  c’est que tous soient acteurs, hommes et femmes, prêtres et  laïcs. Voilà le rêve de beaucoup de femmes. Et le mien, c’est d’être associée davantage au processus de décision pour trouver les chemins pour le monde d’aujourd’hui”  a-t-elle poursuivi.

Appelant de ses vœux « une Église de l’écoute », elle a dit « démarrer humblement » au sein d’un organisme qui a pour rôle d’organiser les synodes des évêques et dont le prochain sera consacré en octobre 2022 à la synodalité (participation de l’ensemble des laïcs – par opposition aux seuls clercs – dans l’activité ecclésiale). Ce synode abordera largement la manière dont repenser les prises de décision dans l’Église.

Des générations de jeunes catholiques français connaissent bien Nathalie Becquart. De 2008 à 2018, elle a été directrice adjointe du Service national pour l’évangélisation des jeunes et pour les vocations à la Conférence des Évêques de France. Elle a ainsi accompagné des milliers de jeunes pour les Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) à Sydney en Australie, à Madrid en Espagne, à Rio de Janeiro au Brésil, à Cracovie en Pologne et, plus récemment, au Panama.

De sa nomination, Nathalie Becquart ne veut ne pas faire un porte-étendard féministe. «L’enjeu, c’est de travailler dans des équipes diversifiées, de développer un leadership collaboratif», commente-t-elle.

Voir aussi le livre qu’elle a écrit sur la crise sanitaire avec quatre de ses sœurs xavières.

Le Carême 2021 dans votre poche !

Le Carême 2021 dans votre poche !

Comment se préparer à parcourir le Carême 2021, en communion avec la communauté catholique ?

La Conférence des évêques de France propose un parcours de Carême consultable sur smartphones et tablettes. Chaque jour, à partir du 17 février, un contenu pour prier, méditer, ou découvrir comment les communautés catholiques préparent la fête de Pâques.

Si vous avez déjà l’application « Eglise catholique », nous vous invitons à la mettre à jour. La traditionnelle icône bleue s’est parée de violet pour le Carême.
Sinon, téléchargez là vite  !

 

Voir aussi le dossier Carême des CCFM, une sélection d’initiatives de Carême pour les enfants ou les adultes.
Déclaration des Évêques de France “Lutter ensemble contre l’antisémitisme et l’antijudaïsme…”

Déclaration des Évêques de France “Lutter ensemble contre l’antisémitisme et l’antijudaïsme…”

« Lutter ensemble contre l’antisémitisme et l’antijudaïsme sera la pierre de touche de toute fraternité réelle »

Pour la première fois, le Conseil permanent de la Conférence des évêques de France (CEF) a reçu, lundi 1er février 2021, pour un temps de travail suivi de la remise solennelle de la déclaration « Lutter ensemble contre l’antisémitisme et l’antijudaïsme sera la pierre de touche de toute fraternité réelle », le Grand Rabbin de France, Monsieur Haïm Korsia et le Président du CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France), Monsieur Francis Kalifat.

Cette déclaration a été signée par la Présidence de la CEF ainsi que par Mgr Didier Berthet, évêque de Saint-Dié et Président du Conseil pour l’unité des chrétiens et les relations avec le judaïsme, accompagné de Mgr Thibault Verny, évêque auxiliaire de Paris, membre du Conseil pour l’unité des chrétiens et les relations avec le judaïsme.

Dans cette déclaration, les évêques redisent

« aujourd’hui combien la lutte contre l’antisémitisme doit être l’affaire de tous et ils affirment leur volonté de travailler avec tous ceux et toutes celles qui sont engagés dans cette lutte. ».

 

Informations complémentaires.

 


La réalité de l’antisémitisme en France.

Regardez les interview

 

 

 

 

Discours de Mgr de Moulins-Beaufort

Téléchargez le discours

 

 

 

 

 

La déclaration

Dans cette déclaration, les évêques redisent combien la lutte contre l’antisémitisme doit être l’affaire de tous et ils affirment leur volonté de travailler avec tous ceux et toutes celles qui sont engagés dans cette lutte.

Téléchargez la déclaration

 

 

 

Retransmission de la remise de la déclaration sur KTO

Le lundi 1er février à 11h45, en direct sur KTO, le Conseil permanent de la Conférence des évêques de France a signé une déclaration qu’il a remis solennellement au Grand Rabbin de France, au président du CRIF et au Président du Consistoire central.

Regardez sur Youtube

 

 

Pour aller plus loin, visitez le site du service national Relations avec le judaïsme.

 

La Semaine de prière pour l’unité des chrétiens

La Semaine de prière pour l’unité des chrétiens

 

Chaque année, le principal temps fort œcuménique demeure la « Semaine de prière pour l’unité chrétienne » qui, depuis 1908, rassemble des chrétiens de toutes confessions du 18 au 25 janvier.

 

Cette année, le thème choisi est

Demeurez dans mon amour et vous porterez du fruit en abondance

Il exprime la vocation de prière, de réconciliation et d’unité dans l’Église et la famille humaine de cette communauté religieuse. Il indique également la mission de tout chrétien.

Ce thème de la Semaine de prière 2021 est une grande joie et une grande chance. Il nous fait entrer dans notre véritable lieu de vie. Il invite à habiter nos existences et le monde avec Jésus et de son point de vue. À l’image d’une agence immobilière, les Églises ont la mission d’aider chacun à trouver sa façon bien à lui de demeurer avec Jésus. Hôte du Seigneur, nous pratiquons l’hospitalité. Nous visitons les demeures des autres chrétiens pour enrichir les nôtres et accueillir les autres, particulièrement les blessés de la vie.

La Semaine de prière pour l’unité des chrétiens 2021 a été préparée par la Communauté monastique de Grandchamp.
Nous vous proposons de vous unir par la prière tout au long de cette semaine grâce à ce recueil de réflexions bibliques et de prières.

Vous trouverez également de nombreuses informations complémentaire sur le
tout nouveau site pour l’Unité des chrétiens
Vous êtes très fraternellement invités à vous y promener !

Écoutez la présentation du P. Emmanuel Gougaud, responsable du Service National pour l’Unité des Chrétiens.

Découvrez en davantage sur le déroulement de cette semaine.

Que nos yeux s’ouvrent ! Sortir d’une bioéthique aveuglée.

Que nos yeux s’ouvrent ! Sortir d’une bioéthique aveuglée.

Le projet de loi révisant la loi de bioéthique revient bientôt devant le Sénat, en deuxième lecture.
Le Gouvernement voudrait le faire aboutir sans retard. Ce projet de loi entraîne des risques graves pour notre société en bouleversant l’ordre de la filiation humaine. N’assistons-nous pas à un aveuglement diffus sur la dignité de tout être humain qui vient gratuitement à l’existence et qui doit être accueilli fraternellement ?

Les évêques de France ont souhaité appeler tous les catholiques ainsi que les hommes et femmes de bonne volonté à se tourner vers Dieu en priant et en jeûnant pour Lui demander la grâce de nous ouvrir les yeux à tous et d’être ensemble des artisans du respect de l’être humain dès sa conception.

La Conférence des évêques de France publie ce document préparé par son Groupe bioéthique afin d’aider chacun à vivre en janvier quatre vendredis de jeûne et de prière. Cette démarche spirituelle pourra se vivre chacun chez soi, seul ou en famille, ou, si les normes sanitaires le permettent, en communauté.

Avec un cœur paisible mais sans relâche, les catholiques souhaitent aider notre société française à être une société de l’amour et de l’espérance dans la vérité et le respect de la dignité humaine, sans quoi la fraternité prônée dans notre devise républicaine ne serait qu’illusion.
Vidéo explicative du Porte parole de la CEF, Vincent Neymon.
Découvrir comment vivre cette démarche recommandée par les évêques de France.
Le Onze, la lettre de la Mission universelle 2021… Les nouvelles du monde.

Le Onze, la lettre de la Mission universelle 2021… Les nouvelles du monde.

7 octobre 2019 : Synode sur l’Amazonie. Le pape François et des représentants de groupes ethniques d'Amazonie quittent la basilique en procession afin de se rendre dans la salle du synode. Vatican.<br /> October 7, 2019: Pope Francis walks in procession on the occasion of the Amazon synod, at the Vatican

 

 

 

Le service Mission et Migrations publie Le Onze, la lettre de la Mission universelle tous les onze du mois, comme son nom l’indique.

Elle est destinée aux Délégués Diocésains de la Mission Universelle (DDMU), aux membres de leurs équipes mais aussi à toute personne intéressée par la vie de l’Église Universelle… On trouve dans cette Lettre des actualités, des informations, des annonces de publications et d’évènements utiles pour l’accomplissement de leur mission.
Il nous semble important de partager avec vous les nouvelles et informations concernant l’Église dans le monde.

 

Le Onze, Juin 2021

  • Colombie : Sens et perspectives de la grève nationale
    José Fabio Naranjo, militant pour la paix à Medellin, transmet  le souffle et les espoirs réveillés par les manifestations en cours.

    Sens et perspectives 

  • 16 juin : Journée mondiale de l’enfant africain
    L’Afrique est un continent jeune et dynamique, où la situation des enfants reste préoccupante.

    Sensibiliser à la situation des enfants en Afrique

  • L’Église universelle en “marathon de prière”
    Interview du p. Tanios, à l’occasion de la chaîne de prière à Marie qui a fait étape à ND du Liban à Harissa.

    Je ne suis pas un distributeur de sacrements !

Le Onze, mai 2021

  • Brésil : La pandémie aggrave les violations des droits des indigènes
    Dom Roque dénonce une “forte augmentation des violations des droits humains” des peuples d’Amazonie lors de l’ Assemblée générale des évêques du Brésil.
    Une présence solidaire et engagée
  • Tanzanie : visage et défis de l’Église
    Le père Gouraud vient de quitter la Tanzanie où il aura passé la plus grande partie de sa vie religieuse.
    Portrait de l’Église tanzanienne

Le Onze, avril 2021

  • Venezuela : béatification du «Médecin des pauvres»

    La béatification de José Gregorio Hernández (1864-1919), connu comme le « médecin des pauvres », aura lieu le 30 avril 2021 à Caracas (Venezuela).

    Portrait du médecin des pauvres

  • Guatemala : béatification des dix martyrs du Quiché

    Les dix martyrs du Quiché (1980-1991) seront béatifiés le 23 avril 2021, à Santa Cruz del Quiché (Guatemala).

    Qui sont-ils ?

  • L’Italien Luca Attanasio, au service des pauvres comme de son pays

    Homme avant d’être ambassadeur, il s’était donné une double mission : représenter son pays mais aussi être attentif aux pauvres, faire pour eux ce qu’il pouvait, à titre personnel…

    Passionné par l’Afrique

Le Onze, mars 2021

Le Onze, février 2021

Le Onze, janvier 2021

  • Tous solidaires pour un Tchad nouveau
    Message de la Conférence épiscopale abordant les problématiques de la cohabitation pacifique, de l’exclusion de certains tchadiens de la chose publique, pour redonner l’espoir au peuple…
    Tous solidaires !

  • Fratelli tutti en Amérique latine et Caraïbes
    Le CELAM a publié huit méditations sur la dernière encyclique du pape François, dans la perspective de la réalité du continent…
    Méditations depuis l’Amérique latine et les Caraïbes

  • Formation professionnelle au Brésil
    Créé en 1970, par le père Jean Lecornu, CEPROMAR propose éducation et formation professionnelle aux jeunes des favelas de São Luis do Maranhão…
    Centre de Formation Professionnelle du Maranhão.

  • L’immonde dictature colombienne
    De nombreux acteurs de la vie politique colombienne qualifient la présidence d’Ivan Duque de dictature…
    José Fabio Naranjo en analyse les éléments

  • Covid-19 : écouter le message du virus
    Le jésuite catalan Javier Melloni invite à écouter le message de la terre, à revoir le style de vie que nous avons créé…
    Écouter le message de la terre,
    revoir le style de vie

Fêter Noël !

Fêter Noël !

 

 

Pour les chrétiens, la fête de Noël (du latin natalis, « naissance », « nativité ») célèbre la naissance de Jésus, Fils de Dieu, le Sauveur attendu, annoncé par les prophètes.

Comme le racontent les évangélistes Luc et Mathieu, Marie « mit au monde son fils premier-né ; elle l’emmaillota et le coucha dans une mangeoire ». Dans les environs, se trouvaient des bergers. L’Ange du Seigneur s’approcha et leur dit : « Aujourd’hui vous est né un Sauveur dans la ville de David. Il est le Messie, le Seigneur. Et voilà le signe qui vous est donné : vous trouverez un nouveau-né emmailloté et couché dans une mangeoire ».

« Rien de merveilleux, rien d’extraordinaire, rien d’éclatant n’est donné comme signe aux bergers, commentait récemment le pape Benoit XVI. Ils verront seulement un enfant entouré de langes qui, comme tous les enfants, a besoin de soins maternels ; un enfant qui est né dans une étable et qui, de ce fait, est couché non pas dans un berceau, mais dans une mangeoire. Le signe de Dieu est l’enfant, avec son besoin d’aide et sa pauvreté ».

A Noël, le Fils de Dieu se fait homme !

Dans l’étonnant déroulement de cet événement inouï – le Fils de Dieu s’est fait homme ! -, les Pères de l’Eglise ont vu bien des signes : d’abord parce que l’enfant de Bethléem est né pauvre parmi les pauvres qu’étaient les bergers.
Egalement parce qu’enfant, il est faible et sans défense. Jésus vient ainsi parmi les hommes en partageant en tout leur condition humaine, à l’exception du péché.

Découvrez le dossier “Fêter Noël” de l’Église de France et les nombreuses ressources mises à votre disposition pour vous aider à vivre cette fête dans la paix, la joie et l’espérance !

En route vers Noël

En route vers Noël

Du temps de l’Avent à Noël

L’Avent est la période durant laquelle les fidèles se préparent intérieurement à célébrer Noël, événement inouï, et décisif pour l’humanité, puisque Dieu s’est fait homme parmi les hommes : de sa naissance à sa mort sur la Croix, il a partagé en tout la condition humaine, à l’exception du péché.

Chacun est appelé à la vigilance et au changement de vie. La parole des Prophètes, qui retentit en chaque liturgie dominicale de l’Avent, redit la nécessité de la conversion et de la préparation du cœur, comme le rappellent également les autres lectures de la messe.

Le début de l’Avent marque aussi l’entrée dans une nouvelle année liturgique : celle-ci commence chaque année avec ce temps de préparation à Noël, pour s’achever une année plus tard à la même période.

L’Avent, comme l’ensemble du calendrier liturgique catholique, aide les fidèles à revivre les grands événements de la vie et de l’enseignement du Christ, en particulier de sa naissance (Noël) à sa Résurrection (Pâques). L’Église relit et revit donc « tous ces grands événements de l’histoire du salut dans  » l’aujourd’hui » de sa liturgie » .

Découvrez toutes les ressources que l’Eglise catholique en France vous propose pour préparer cette grande fête !

Bon chemin vers Noël !

Ré-ouverture de la plateforme de nationale de quête en ligne

Ré-ouverture de la plateforme de nationale de quête en ligne

Quelle que soit l’évolution des conditions d’exercice du culte, le confinement dans lequel nous nous trouvons empêchera nombre d’entre nous de se rendre à des célébrations dans nos églises.

La quête, comme durant le printemps, va se trouver très réduite.
Aussi, la Conférence des évêques de France met-elle à nouveau à disposition des fidèles, une plateforme nationale de quête en ligne.

Comme durant le premier confinement, les montants versés sur cette plateforme nationale simple et sécurisée seront intégralement reversés aux diocèses qui, eux-mêmes, les reverseront aux paroisses.