Carême CR J.Forgeat

 

Qui aurait pensé vivre un deuxième Carême en temps de pandémie Covid 19 ?
Un temps difficile encore pour la vie pastorale de nombreuses communautés catholiques francophones mais source d’alternatives fructueuses, mises en place avec une énergie sans faille et pleine d’espérance !

Nous vous proposons de partager sur cette page les initiatives de Carême de vos CCF… N’hésitez pas à transmettre vos expériences dans un esprit de soutien mutuel, merci à l’avance !

 

CCF Tokyo Carême 2021
CCF du Japon : Démarche de Carême 2021
Lors de la messe des Cendres, le Père Pierre Charignon a lancé une démarche de Carême:

 

 

CCF de Copenhague : Soutenir le Burkina Faso avec Caritas
Frères et sœurs,
“Caritas” (le secours catholique danois) a un partenariat avec le Burkina Faso depuis 2020. La collecte du Carême de cette année vise à soutenir les familles afin qu’elles puissent avoir un meilleur niveau de vie et à promouvoir la scolarité des enfants.
En raison de conflits armés ces dernières années, du changement climatique et de la pandémie de la covid, le Burkina Faso, avec le Mali et le Niger, fait face à une crise humanitaire. Beaucoup de familles ont dû quitter leur région et sont dans une situation précaire. Plus de 2 000 écoles ont dû fermer leurs portes, ce qui touche 300 000 enfants.
“Caritas” a ouvert 2 centres d’activité dans les villes de Tougan et de Ouahigouya.
Les enfants peuvent ainsi apprendre à lire, à écrire mais aussi avoir des activités comme la musique, le sport, etc.
Nous nous unirons pendant le Carême à cette action.

 

 

    • Une veillée de prière hebdomadaire par zoom: en famille, en couple ou en solo, rendez-vous tous les mardis soir pour une veillée de Carême.
    • Un projet solidaire : La Communauté Catholique francophone se mobilise pour venir en aide à la “sister Parish” de St Nicholas&St William. Participation au food drive pour les familles démunies de Mountain View deux samedis matin par mois.
    • Une soirée de réconciliation : veillée de prière et de réconciliation ouverte à tous, confessions proposées en français et en anglais (vendredi 5 mars à 6:30 PM @St Nicholas).
    • Une messe des Rameaux : célébrée en français le 28 mars à 4:00 PM @St Jarlath (Oakland), paroisse d’accueil des Catholiques Francophones East Bay.
    • Une messe de Pâques célébrée en français : dimanche 4 avril @St William, Los Altos (horaire tbc)
    • Un Carême en équipe Caté, c’est encore mieux : Un jour, un défi!
      Le dimanche 14 février, les enfants sont rentrés à la maison avec un jeu de cartes pour vivre le Carême en équipe caté. 1 défi par jour pendant tout le Carême… à relever ENSEMBLE, en famille, en équipe caté et avec la force de l’Esprit Saint!

 

 

CCF de Londres : Pendant le temps du carême, les membres des communautés maristes de Notre Dame de France vous proposerons une réflexion hebdomadaire.
Pascal Boidin, mariste

 

 

 

 

CCF de Hong Kong : Toutes les messes et événements du Carême à ne pas manquer.
Le carême est une traversée du désert où la nourriture pour le corps est moins abondante que d’habitude. Mais où la nourriture spirituelle est plus riche car elle est plus présente et s’offre à profusion. Il suffit de la cueillir comme de la manne qui donne à nourrir la vertu d’espérance.
Bonne traversée ensemble en communauté, mais chacun dans son cœur.
Dieu nous parle et veut nous nourrir de sa parole pour faire grandir en nous la joie d’être vivant.
Voici les événements qui vont ponctuer une telle traversée au sein de la CCFHK : Actions caritatives, conférence sur la bioéthique, marche des mères, marche des pères, célébrations…

 

CCF de Singapour : Un Carême autour de 3 propositions Réfléchir, Prier et Partager.

    • Réfléchir : La pénitence, une joie à découvrir ! Claire Le Chatelier propose un temps de réflexion et d’échange sur la Pénitence le jeudi 4 mars, à 20h précises à la Chapelle St Patrick. Son intervention sera éclairée par les textes du carême.
    • Prier : une soirée en 2 temps, témoignages et adoration.
      Au delà des soirées d’adoration hebdomadaires qui ont lieu à la maison MEP et qui se poursuivent pendant le carême, nous vous proposons une soirée d’adoration exceptionnelle le vendredi 12 mars, à 20h30, à la Chapelle St Patrick. Elle sera précédée de témoignages de catéchumènes (adultes se préparant au baptême).
    •  Partager : soutenir nos frères qui souffrent
      Au fil du carême, durant les messes du weekend, nous donnerons la parole à des bénévoles impliqués dans des associations qui prennent soin des plus démunis. L’occasion pour nous de soutenir nos frères victimes de la pauvreté, de la violence, de l’isolement, particulièrement fragilisés en cette période de crise sanitaire.

 

CCF de KL : Carême 2021, vivre positivement des renoncements non choisis !
Cette année, par la force des choses, notre Carême sera accompagné de bien des renoncements… Mais encore faut-il vivre d’une bonne manière ces renoncements non-choisis. Cette année, nous n’avons pas à réfléchir bien longtemps pour trouver quel sacrifice nous pourrions offrir à Dieu mais il nous faut plutôt discerner comment nous devons vivre le sacrifice qui nous est donné. La Communauté Catholique Francophone vous propose un accompagnement spécifique pour ces jours qui nous séparent de Pâques, pour les enfants, les jeunes, les adultes, les familles … :

  • Groupe Whatsapp “Equipage de KL” pour un meilleur soutien entre les membre de la CCF,
  • Une lecture complète de Fratelli Tutti en 40 jours,
  • Opération bol de riz le vendredi pour soutenir les associations dans le besoin,
  • Chapelet de mi-carême,
  • RDV en famille avec le P. Patrick
  • 3 rencontres de Carême pour les jeunes de l’aumônerie,
  • 1 conférence de Carême “Fructifier, porter du fruit, qu’est-ce que cela veut dire aujourd’hui ?

CCF de Los Angeles : Ce Carême aura des caractéristiques spécifiques.
La prière, le jeûne et le partage ont pris, depuis que le coronavirus est arrivé dans le monde, une place importante dans notre vie.
Je crois que nous prions maintenant un peu plus qu’avant. Et nous avons raison. Devant cette crise sans précédent, nous devons reconnaître que Dieu est le seul qui peut nous aider à sortir complètement de cette situation. Nous avons besoin de Lui et la prière est le meilleur moyen pour Lui demander sa lumière pour nos scientifiques et pour tous les dirigeants de la société. Dans la prière nous pouvons demander au Seigneur d’intervenir pour que notre monde puisse trouver un minimum de stabilité dans tous les domaines que le Coronavirus a bouleversés. Seul Dieu peut nous donner la sagesse et la force pour inventer de nouvelles façons de vivre sans que nos relations humaines se soient détruites par cette nouvelle situation que nous affrontons.
Le jeûne nous a été imposé aussi par le virus depuis qu’il fait partie de notre vie. Nous pouvons faire la liste de toutes les fois où nous avons dû nous priver de ceci ou de cela pour nous protéger et pour protéger les autres. Il y a eu aussi des jeûnes qui nous ont été imposés par la loi et nous avons été obligés de les respecter.
Le jeûne est un moyen que l’Église nous propose pour mieux apprécier ce que nous avons, pour faire la part de ce qui est important dans notre vie et ce qui ne l’est pas.
Le partage a été aussi mis en valeur depuis que nous vivons cette crise. Nous avons tous été témoins de beaucoup de beaux témoignages de partage entre générations, entre voisins, entre pays, … Le partage fait partie de notre humanité et nous ne pouvons pas vivre sans partager pour nous « sauver tous ensemble » comme dit le Pape François. Sans le partage, sans la fraternité, notre humanité n’est plus digne de ce nom.
Depuis que le Coronavirus a pris place dans notre vie, nous avons entendu parler souvent de ce qui est essentiel et de ce qui ne l’est pas. Nos leaders ont fait la liste des activités ou des lieux qu’ils considéraient essentiels pour la survie de la société et de ce qu’ils ne considéraient pas comme essentiels. Ils ont fermé plusieurs fois certains lieux et ont interdit certaines activités qu’ils considéraient comme « non-essentielles ».
Je ne vais pas me prononcer sur le bien-fondé de ces décisions mais en revanche, je voudrais vous inviter, en ce temps de Carême à faire la liste de ce qui est essentiel pour vous dans votre vie. En même temps, vous allez découvrir des activités, des pratiques et des choses qui ne sont pas essentielles pour votre vie, pour votre bonheur et pour votre paix intérieure.
Il est important que nous prenions notre vie en main et que nous décidions librement ce qui est essentiel pour nous.

  • Permettez-moi, en ce temps de Carême, de vous poser une question : « Votre relation avec Dieu est-elle essentielle dans votre vie ? ». Et si elle fait partie des essentiels de votre existence, « Que faites-vous pour entretenir cette relation ? ».
    En accord avec Mme. Avalos (directrice de notre école), nous voulons proposer aux adultes de la paroisse et de l’école, une réflexion nourrie par un des livres de Henri L.M. Nouwen « The return of the Prodigal Son » (Le retour de l’enfant prodigue). Les rencontres se feront par zoom en anglais les lundis 1er, 8, 15, 22 et 29 mars. De 18h à 19h15. C’est entièrement gratuit et vous devez vous inscrire avant le 24 février en cliquant ici.
    Nous proposons ce temps de réflexion pour que nous profitions de ce temps de Carême pour revenir à Dieu.
    Bonne entrée dans le Carême
    Fraternellement,
    P Germán le 21 février 2021