UN TEMPS FORTS DE NOTRE ANNÉE : NOTRE FÊTE PAROISSIALE

Sous un beau soleil d’été ou presque mi-juin dernier, une centaine de personnes sont réunies pour la fête communautaire pour un dimanche festif tous ensemble, familles, jeunes… Au programme, messe en plein air, pique-nique partagé, grand jeu pour les jeunes et les enfants.

Pendant la messe, lors de la procession  des offrandes, différents objets qui ont marqué la vie de la communauté durant cette année ont été déposés devant l’autel. Ainsi, sont apportés :une icône de la Sainte Famille qui symbolise notre pèlerinage à Kalisz, lieu d’apparition de St Joseph, une statue de Saint Maximilien Kolbe pour se souvenir de notre journée de récollection de carême à Niepokalanow, une colombe représentant l’Esprit Saint pour les confirmés, une bougie pour le groupe de la profession de Foi, le catéchisme de l’Eglise catholique représentant l’année de caté, le logo du synode, des lunettes d’émerveillement suite à la journée Coeur de Femme  et enfin une étole pour représenter le service du Père Michał qui nous quitte. Un panier contenant également des fleurs en papier réalisés par chaque personne et famille  qui a pu écrire au centre les temps forts de son  année au sein de la communauté termine cette procession.

Pour cette journée, nous avons été accueilli par Famille Myriam Beth’léhem,  une « communauté nouvelle » québécoise, installée dans une maison au milieu des bois près de Varsovie. En plus de son apostolat au service de l’Eglise de Pologne, elle contribue à l’encadrement de l’aumônerie  et offre la possibilité d’organiser sur son terrain des journées de retraite (catéchisme, aumônerie, pause spirituelle pour les femmes) ou des moments de convivialités pour la communauté francophone.

Quelle joie de reprendre les activités après le temps covid ou nos assemblées ont été réduites. Lors de la pandémie du Covid-19, il a fallu organiser deux eucharisties, samedi soir et dimanche, pour respecter les règles de distanciation édictées par les autorités polonaises. A Pâques 2021, on a célébré cinq messes pour accueillir tous les fidèles.

UN PEU D’HISTOIRE ET QUELQUES CHIFFRES

D’un point de vu historique : fondée il y a 60 ans par un jésuite français d’origine polonaise, venu en Pologne pour enseigner, le père Jan Maria Szymusiak, pour la petite communauté de diplomates français catholiques, la CCF de Varsovie a connu un essor extraordinaire après la chute du régime communiste et l’arrivée de plusieurs milliers d’expatriés français venus créer des filiales de leurs entreprises. D’un point de vue administratif, la Communauté Catholique Francophone de Varsovie fait partie de l’Eglise de Pologne –  de la « Parafia św. Andrzeja Boboli w Warszawie ». Extrêmement diversifiée – on y rencontre des représentants de tous les courants qui traversent le catholicisme français – la communauté francophone de Varsovie ne souffre pas de ces différences. Au contraire, stable et solide, elle vibre d’initiatives variées. Ce dynamisme vient tant du renouvellement fréquent d’une partie de ses membres expatriés, que de la présence de membres installés définitivement en Pologne, souvent des couples mixtes, pouvant assurer la continuité des activités. Aujourd’hui, le nombre des étrangers francophones établis à Varsovie, une ville de 1,8 million d’habitants, est estimé à près de dix mille, en majorité Français, Belges, Canadiens et Suisses. Les chiffres officiels sont incomplets et les diplomates pensent qu’ils ne représentent que la moitié de la population réelle. 2563 Français inscrits au consulat forment le groupe de loin le plus important à Varsovie.

Combien de ces francophones trouvent-ils le chemin de la chapelle souterraine à la paroisse jésuite polonaise Saint-André Bobola qui les accueille chaque dimanche et dont ils dépendent administrativement ? Selon le père Zbigniew Kubacki, aumônier actuel de la communauté, Polonais et parfait francophone, la participation moyenne à la messe dominicale s’établit entre 70 et 80 personnes.

Un dimanche sur deux, lors des messes qui sont précédées par la séance de catéchisme, la participation est doublée. En 2022 : 50 enfants et jeunes sont inscrits au caté et à l’aumônerie.

5 JUIN 2022 – LES JEUNES AVANCENT DANS LEUR FOI

 

Le 5 juin 2022, lors de la fête de la Pentecôte 17 jeunes ont franchi une étape dans leur vie de chrétien : 4 enfants ont fait leur première communion, 6 collégiens ont professé leur Foi et 7 jeunes

 

BEAUCOUP D’ACTIVITÉS PROPOSÉES  AU SEIN DE LA CCFV

Beaucoup d’activités sont menées par des laïcs de la communauté : Catéchisme, aumônerie, adoration, groupe de prière des mères, groupes pour les couples, groupe de réflexion théologique (Théo Café), groupe des Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens (EDC), journée de pause spirituelle pour les femmes, chorale, enfants de chœur, servantes de la liturgie, préparation aux sacrements pour adultes… et en septembre lancement du parcours Zachée.

En plus de ces activités régulières, un temps fort de notre communauté est le pèlerinage de rentrée :  un voyage de deux jours en car en début d’année scolaire qui permet aux expatriés non seulement de découvrir leur pays d’accueil, ses sanctuaires et ses saints – Jean Paul II, sœur Faustine ou Maximilien Kolbe – mais aussi de se connaître entre eux avec un lien renforcé par les temps de prières partagés. Grâce à ces moments forts partagés, des amitiés durables et résistantes aux expatriations successives s’y nouent fréquemment.

S’y ajoutent enfin des activités  de service tournées vers l’extérieur : le groupe des Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens aident les sans-abris avec la participation de jeunes de l’aumônerie, en lien avec l’association Caritas Varsovie lors d’actions de soutien deux fois par an.

Cette année, marquée par l’attaque russe contre l’Ukraine, la communauté a été beaucoup mobilisée sous différentes formes : très concrètement avec l’accueil par des paroissiens chez eux de familles pour quelques jours, ou en collaboration avec l’organisation d’assistance aux expatriés Varsovie Accueil, de manière financière en participant à une quête de la paroisse polonaise et aux collectes des produits alimentaires et des produits d’hygiène, distribués – via la paroisse polonaise – aux réfugiés de guerre.

Mais bien sûr notre communauté porte aussi dans la prière la Paix en Ukraine de manière particulière. Ainsi au début du conflit nous avons récité à la fin de chaque messe  une prière pour la paix écrite par Saint Jean-Paul II; désormais cette prière est envoyée avec une méditation quotidienne de l’Evangile préparé par les deux pères de notre communauté.

 

POUR UNE COMMUNAUTÉ TOUJOURS PLUS ACCUEILLANTE

Le Père Zbigniew Kubacki cite plus de joies que de difficultés rencontrées : présence de familles avec des enfants et des jeunes, engagement de nombreuses personnes au service de la communauté. Seule ombre au tableau, « on a du mal à joindre ceux qui ont perdu le contact avec l’Eglise ». Mais on y travaille.

Cependant y a-t-il d’autres expatriés qui ne cherchent pas spontanément une église francophone, mais qui pourraient s’en rapprocher si quelqu’un leur en parlait ? Inscrire leurs enfants au catéchisme? Comment les identifier ? Comment leur parler ? C’est un projet auquel les membres de la communauté réfléchissent actuellement.

Le Synode sur la synodalité fut une belle occasion de se mettre à l’écoute du Saint Esprit et des uns des autres pour faire avancer ces questionnements.  Ainsi, nous avons mis en place un questionnaire en ligne pour le SYNODE sur la synodalité afin de permettre à chacun de s’exprimer de manière anonyme, puis une soirée d’échange et de restitution ouverte à tous a été organisée. Beaucoup de belles propositions à la fois pour l’Eglise universelle mais aussi pour notre communauté vont stimuler notre nouvelle année paroissiale!

Retrouver les remontés synodales de notre communauté ici

 Pour les coordinateurs, l’ajustement entre les différentes sensibilités de chacun pour pratiquer sa Foi est parfois compliqué mais un beau défi ! Le renouvellement constant des familles et des différents animateurs peut être ressenti comme une difficulté mais aussi comme un enrichissement. « Dans une démarche de confiance dans la Providence »

 

contact : ccfvarosvie@gmail.com

Site internet modernisation prévue cet été ! https://paroisse.jezuici.pl/

Page Facebook : https://www.facebook.com/catho.francophone.varsovie

Newsletter mensuelle : https://drive.google.com/drive/folders/1ZMGsttVYYYajsK3HsPXd-YPQgusXhuw7?usp=sharing

 

La messe est célébrée tous les dimanche à 10H45 dans la crypte de l’église Saint André Bobola.